Pour faciliter l'organisation des audits pendant la pandémie, le référentiel de sécurité des aliments vient de lancer un protocole d’audit avec une inspection sur site et une partie réalisée à distance. Crédit photo : Yann Cainjo.

Qualité

Certification : l’IFS dévoile son protocole d’audit fractionné

15 février 2021 - Marjolaine Cérou

Pour faciliter l'organisation des audits pendant la pandémie, le référentiel de sécurité des aliments vient de lancer un protocole d’audit avec une inspection sur site et une partie réalisée à distance.

Le référentiel de sécurité des aliments IFS Food (International featured Standard) propose dès à présent un protocole d’audit fractionné (« split assessment »). Après une inspection sur le terrain, celui-ci permet aux entreprises de réaliser la partie documentaire à distance. « L’IFS est convaincu que les visites sur site sont nécessaires pour évaluer efficacement les bonnes pratiques de fabrication et d’hygiène qui sont au cœur des exigences de certification. Cependant, la documentation peut être vérifiée à distance », indique le référentiel. En pleine pandémie, l’objectif est de limiter les contacts en présentiel pour les auditeurs et l’entreprise auditée. Le protocole s’applique aux évaluations de recertification et aux évaluations de tous les référentiels IFS.

En pratique, l’audit débutera par l’inspection terrain (qui représente à présent 50 % du temps d’audit dans le nouveau protocole de l’IFS V7). « Cette approche exige que l’auditeur démarre l’évaluation sur la base d’échantillons de produits, dont l’entreprise n’a pas connaissance », précise l’IFS. L’audit intègre une inspection du site (expédition, réception, process, laboratoire, maintenance, dispositifs de contrôle, etc.). « L’auditeur vérifie également le système de gestion de la sécurité et de la qualité des produits, examine les actions correctives, observe les chaînes de production et procède à des entretiens avec les employés », ajoute l’IFS. Cette évaluation sur site peut se faire de façon annoncée ou inopinée. Ce qui permet de rester en adéquation avec les exigences de la Global Food Safety Initiative (GFSI), qui, pour rappel, impose la réalisation d’au moins un audit non annoncé dans le cycle de certification. En revanche, une date fixe est déterminée pour la partie à distance (qui représente 30 % de l’audit). Celle-ci doit avoir lieu dans les 14 jours suivant la partie terrain. « L’idée est d’aider les organismes de certification à organiser davantage d’évaluations dans le contexte actuel », précise Chryssa Dimitriadis, responsable technique IFS Food.

Pour le moment, il n’est pas question pour l’IFS de proposer un protocole d’audit 100 % à distance pour l’IFS Food. « Nous sommes d’accord sur le fait que l’évaluation à distance n’est une option que si les bonnes pratiques de fabrication et d’hygiène ne sont pas que des critères d’audits centraux », indique le référentiel. Seul la version 3 de l’IFS Broker bénéficie actuellement d’un protocole d'audit à distance.

Pendant l’épidémie de Covid-19, l’IFS a également mis en place le protocole « Remote Surveillance Check » dédié aux entreprises certifiées pour lesquelles un audit de renouvellement n’était pas possible en raison de la crise sanitaire. « Ce contrôle est basé sur une partie réduite de la check-list. Il est réalisé à distance, non accrédité et non reconnu par la GFSI. A la différence du protocole fractionné, aucun certificat n’est émis à la fin de cette inspection », précise Chryssa Dimitriadis.

Pour rappel, la thématique de digitalisation des audits a beaucoup émergé du fait des épisodes de confinement liés à l’épidémie de Covid-19. Plusieurs outils permettent aujourd’hui de procéder à de telles évaluations (lire Septembre 2020, p.85). Ce protocole fait beaucoup débat dans la profession. Du côté des autres référentiels, dans sa version 5.1, la fondation FSSC 22000 propose un protocole d’audit 100 % à distance, non reconnu par la GFSI jusqu’à présent.

Le protocole est à lire dans son intégralité sur le site de l'IFS.

 

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois