Andros investit 10 millions d’euros dans la première transformation de fruits frais

4 octobre 2021 - Karine Ermenier

Relocaliser la première transformation de fruits frais. Voilà l’argument force du rachat par le groupe Andros d’un ancien site industriel d’Euralis à Brive (19) dans le but de le transformer en atelier de préparation, moyennant 10 millions d’euros d’investissements.

L’information a fuité dans la presse locale. Selon France Bleu Aquitaine et La Montagne, Andros a racheté l’ancienne usine Euralis de Brive fermée en 2019 pour la réhabiliter en site de première transformation de fruits frais. Selon le maire et président de la communauté d’agglomération de Brive, le groupe familial prévoit d’investir 10 millions d’euros dans cet outil dédié au dénoyautage, l’enlèvement la queue des fruits, la congélation, etc.

« Ce projet s'inscrit dans la relocalisation en France de l'approvisionnement en fruits frais d’Andros en s'appuyant sur la production de fruits de Nouvelle-Aquitaine. Il s'agit d'un site test pour les fruits rouges », peut-on apprendre de France Bleu Limousin.

Cette nouvelle usine devrait être opérationnelle en septembre 2022. Entre 25 et 50 créations d’emploi sont prévues. Si d’aventure le test était concluant, Andros pourrait réitérer l’expérience avec un bâtiment voisin déjà en sa possession, celui de l’ancienne fonderie Jacob Delafon.

ELO Energies

ELO ENERGIES : 
PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE & DÉCARBONATION

● 6 webinaires animés par notre rédaction et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne