Export : des résultats en demi-teinte pour l'agroalimentaire

15 février 2011 - Anne-Katell Mousset

Évolution trimestrielle des exportations françaises (base 100 au 1er trimestre 2008). Source : Douanes, DG Trésor

Si les échanges de la France sont quasiment revenus à leur niveau d'avant-crise, certains secteurs s'en sortent mieux que d'autres. Parmi eux : l'agroalimentaire. Alors que 2008 et 2009 avaient marqué une chute brutale du commerce extérieur, l'agroalimentaire a progressé en 2010 et maintient sa place de troisième secteur exportateur en France derrière l'aéronautique, boosté par les dernières ventes d'Airbus, et l'industrie pharmaceutique. En 2010, l'agroalimentaire a représenté 13% des exportations de biens en France.

Excédent de 7,8 Mrds d'euros en 2010

En matière d'excédents commerciaux, le rapport du Ministère de l'Économie publié la semaine dernière salue les fortes progressions de l'agroalimentaire : 7,8 milliards d'euros contre 5,2 en 2009, faisant du secteur le deuxième derrière l'aéronautique, comme le montre ce graphique :

Les principaux soldes sectoriels en 2009/2010 (Mdrs d'euros). Source : Ministère de l'économie

 

Dépassé par l'Allemagne

Pourtant, bien que faisant parti des champions de l'export, l'agroalimentaire français perd des parts de marchés à l'international. Résultat : le secteur est dépassé par son voisin allemand.
Pour Pierre Lellouche, secrétaire d'État chargé du commerce extérieur, interrogé par l'agence de presse Reuters sur la question, l'explication se trouve dans la stratégie et dans l'organisation de l'export : "Là où les Allemands sont plus forts que nous, c'est dans les endroits difficiles", analyse-t-il. En Allemagne, on chasse en meute ; en France, on a plutôt tendance à y aller chacun de son côté. C'est un vieux syndrome gaulois."

Dès-lors quelles sont les pistes pour améliorer l'export ? Après le lancement en novembre dernier de la plate-forme destinée au PME www.ania-export.fr, et l'installation du Comité stratégique consacré aux industries agroalimentaires, c'est au tour du Ministère de l'économie de présenter ses idées. En effet, suite à l'inscription au patrimoine de l'humanité du « repas gastronomique des français », Pierre Lellouche dévoilera demain, mercredi 16 février 2011, un plan d'action « export » relatif à l'agroalimentaire et aux arts de la table. Affaire à suivre.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois