Lidl s’engage pour mieux rémunérer les producteurs laitiers

L'enseigne Lidl a signé deux accords avec des acteurs clefs de l'industrie laitière au cours du mois de février dans l'optique d'assurer aux éleveurs laitiers une meilleure rémunération. Le premier accord a été conclu avec Eurial, la branche lait d’Agrial. A travers ce contrat, le groupe de distribution s’engage à porter le prix du lait de chèvre à 749 € pour 1000 litres. Ce prix, qui s’applique aux fromages de chèvre de la marque Soignon, concerne un volume estimé à 3 millions de litres de lait par an.

Un second contrat a été conclu par l’enseigne Lidl avec le groupe Lactalis afin de revaloriser les revenus des éleveurs. Cet engagement fixe le prix du lait à 365 euros pour 1000 litres prix de base et 380 euros pour 1000 litres (toutes primes et qualités). L'accord couvre les produits des marques nationales de Lactalis et les produits à la marque du distributeur élaborés par le géant laitier. Ce contrat concerne 12 000 éleveurs laitiers, soit l’équivalent de 212 millions de litres de lait. Il implique les quatre divisions de Lactalis avec lesquelles Lidl collabore : Lactalis Fromages, Lactalis Beurres et Crèmes, Lactel et Lactalis Nestlé Ultra Frais.

Les actions menées par Lidl ont retenu l’attention d’Emmanuel Macron, qui a tenu a mettre en avant les initiatives de la chaîne de grande distribution lors d’un entretien donné à la presse quotidienne régionale. Le Président a tenu à souligner les efforts réalisés par l'enseigne dans le cadre de la loi Alimentation.  "Cela suppose que tous les acteurs de la chaîne soient responsables. Je salue Lidl qui contractualise, donne du prix et de la visibilité", a déclaré Emmanuel Macron.
 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois