Optifreeze combine champs électriques pulsés et séchage

30 avril 2018 - Stéphanie Perraut

Les composés aromatiques des herbes et épices sont particulièrement sensibles à la chaleur. Mais les traitements thermiques de séchage à basse température sont généralement longs et énergivores. La société suédoise Optifreeze décrit dans le brevet « Method involving pef treatment and drying » un procédé associant au séchage un traitement préliminaire par champs électriques pulsés. Avec une intensité comprise en 0,4 et 1,5 kV/cm, celui-ci a pour effet d’ouvrir les stomates pour améliorer l’évacuation de l’humidité. Ce phénomène d’électroporation est réversible et n’endommage pas les cellules épidermiques. Le séchage s’effectue à des températures allant de 20°C à 50°C. Des dispositions spécifiques du système assurent le maintien de l’activité métabolique dans les cellules même lorsque le taux d’humidité est réduit à20 % de son niveau initial.

Brevet WO2017176201, publié le 12 octobre 2017

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois