Emballage

15 millions de Français trieront tous leurs plastiques d'ici fin 2016

1 octobre 2015 - Karine Ermenier

Eco-Emballages annonce la liste des projets retenus dans le cadre de son plan de relance du recyclage. Un plan lancé en novembre 2014 pour casser le « plafond de verre » du taux de recyclage qui stagne à 67 % depuis 3 ans. Les enjeux sont connus : améliorer la collecte,notamment dans les villes, et développer le recyclage des emballages en plastique.

20 millions d'habitants concernés

Avec les collectivités et les professionnels du secteur, Eco-Emballages souhaite changer la donne, simplifier le geste de tri (en élargissant le tri à tous les plastiques) et augmenter les performances de tri et de recyclage. Résultats attendus : augmenter de 20 % les emballages collectés d’ici 2018 dans ces territoires, et atteindre l'objectif de 15 millions de Français qui pourront trier tous leurs emballages plastiques d’ici fin 2016.

Sur 145 collectivités candidates, 110 ont été retenues. Parmi les lauréates, on compte Paris, Nanterre, Saint-Denis, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nice, Montpellier, Strasbourg, Nancy, Nîmes, Bastia, Ajaccio, Toulouse, Le Havre, Pau, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand, sans oublier de nombreuses villes des DOM-TOM. Au total 239 projets ont été retenus. Ils portent essentiellement sur le développement de la collecte en apport volontaire (un dispositif moins coûteux que le porte-à-porte) et sur la sensibilisation des habitants.

6 kg d'emballages ménagers recyclés en plus /an/habitant

Au total, Eco-Emballages vise un objectif de 6 kg d’emballages ménagers recyclés en plus par an et par habitant, soit plus de 130 000 tonnes d’emballages ménagers supplémentaires chaque année d’ici 2018.

Exemples d'actions : à Paris, 170 conteneurs à verre supplémentaires ; à Lyon, 330 nouveaux points d’apport volontaires aériens ; à Marseille, de nouveaux conteneurs pour les 140 000 habitants qui n’ont pas encore les moyens de trier ; à Saint-Etienne, ajout de 70 conteneurs à verre supplémentaires, sur les 875 existants actuellement et révision de la signalétique sur l’ensemble des conteneurs pour donner à ses habitants les bonnes consignes de tri.

D’autres projets ont été également retenus à l'échelle nationale : la mise en place d’une communication plus engageante auprès des habitants, le lancement de campagnes de sensibilisation dans les cités universitaires, le renforcement des affichages des consignes de tri, etc.

Modernisation des centres de tri pour accueillir les films plastiques et automatiser le tri des différentes résines

Préalablement à l’élargissement des consignes, les centres de tri retenus devront améliorer leurs équipements et leur organisation pour trier les films, automatiser le tri des différentes résines et adapter les conditions de travail des opérateurs. Pour cela, Eco-Emballages va les accompagner financièrement à travers des aides directes à l’investissement, et payer les collectivités pour chacune des nouvelles tonnes de plastiques triées et recyclées. L’ensemble de ces financements représente un budget de 45 millions d’euros d’ici fin 2016.

Eco-Emballages a retenu 37 « bassins de tri » aptes à mettre en œuvre l’extension des consignes de tri du plastique, dans un délai court, à savoir avant mi-2016. Les zones concernées (Lozère, Ardennes, Jura, Le Havre, Rouen, région parisienne, Cannes, Poitiers, Le Mans, Pau, etc.) ont avancé dans la rationalisation du réseau de centres de tri, un des pré-requis définis dans le cadre de l’expérimentation pour mettre en œuvre progressivement les nouvelles consignes d’ici 2022, comme prévu dans la loi sur la transition énergétique.

La prochaine étape pour l’élargissement des consignes à l’ensemble du territoire sera 2017-2022 avec l’objectif de doubler le taux de recyclage des plastiques.

ELO Emballage - 09 & 10 décembre 2020

ELO EMBALLAGE

Participez aux 1ères rencontres
connectées de l'emballage

09 & 10 décembre 2020

● 7 webconférences thématiques
● Un espace d’exposition

Accès visiteur gratuit sur simple inscription