Emballages-Logistique

Deux actions emblématiques de réduction de l'impact carbone

30 novembre 2015 - Karine Ermenier

Depuis octobre 2015, le GIE "Chargeurs Pointe de Bretagne" a élargi sa collaboration logistique avec Carrefour. La mutualisation, qui concernait les expéditions de 10 entreprises vers les entrepôts de Carrefour, s’étend désormais à 24 entreprises bretonnes pour livrer les 32 entrepôts de ce distributeur en France.

« Au global, notre alimentation est responsable de plus d’un tiers des émissions de CO2 depuis la production des matières premières jusqu’à leur consommation, indique Thierry Gaillard,vice-président de l’Ania en charge du développement durable et p-dg d’Orangina Suntory France-Belgique. Les entreprises de l’agroalimentaire sont conscientes de cet enjeu. Elles se sont mobilisées depuis de nombreuses années, en lien avec leur amont et leur aval, afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et limiter leur impact sur l’environnement.»

L'Ania convient ainsi que l’enjeu prioritaire des entreprises n’est plus aux engagements mais aux actions réelles, concrètes et duplicables. C’est la raison pour laquelle l'association a répertorié 60 initiatives au sein d'un Livre Vert, classées en cinq axes stratégiques : agir sur les approvisionnements, utiliser efficacement l’énergie, gérer les emballages et leur fin de vie, optimiser la logistique et le transport, lutter contre les pertes et le gaspillage alimentaire.

Process Alimentaire a retenu deux actions emblématiques et récentes menées dans les domaines de la réduction des emballages et du bilan carbone lié au transport.

Emballages : Nestlé Waters France garnit les couettes Dodo avec ses bouteilles d'eau

En 2014, Nestlé Waters France a mis en place un partenariat local avec un recycleur et la société Dodo, entreprise lorraine de textile de literie. Objectif commun : utiliser les rebuts de PET issus de la fabrication des bouteilles Vittel pour garnir les couettes et oreillers fabriqués par cette entreprise. La création de ce nouveau circuit a permis à l’entreprise Dodo de réduire de 70 % ses émissions de CO2 et ses besoins en énergie.

En 2014, près de 1 500 couettes, 4 000 oreillers et 8 000 coussins de voyage ont été produits, soit le recyclage à 100 % d’au minimum 199 000 bouteilles PET Vittel d’1.5 litre. En fin de vie, une partie des couettes et oreillers Dodo est recyclée en éléments d’isolation pour l’habitat et d’insonorisation pour l’automobile afin de prolonger la boucle de l’économie circulaire.

Nestlé Waters France mène également plusieurs actions de réduction du poids de ses emballages : l’ensemble des bouteilles d'1,5 litre Contrex et Vittel ont ainsi été allégées d’environ 4 à 6 grammes au cours des trois dernières années. Et 75 % des volumes de ces bouteilles ont vu leur film de fardelage allégé de 20%.

Parmi les autres initiatives de réductions d'emballages à la source, on peut retrouver dans le Livre Vert de l'Ania les exemples de Lesieur (dont la bouteille d'1 litre d'huile de Fleur de colza est composée à 100% de PET recyclé depuis 2015), la Biscuiterie de l'Abbaye (qui a réduit l'impact carbone de l'emballage de ses Chocoladises de 30 % en 2015) ou Léa Nature qui a complètement supprimé les agrafes de son process de fabrication.

Logistique : le GIE « Chargeurs Pointe de Bretagne » élargit sa mutualisation avec Carrefour

Le GIE « Chargeurs Pointe de Bretagne » a été initié en 2011 par cinq entreprises bretonnes : Altho (fabricant de chips), Chancerelle (conserves de poissons), Jean Hénaff (conserves de pâtés, saucisses fraîches), Jean-François Furic (conserves de poissons) et Locmaria (biscuits). Son objet est de mutualiser les expéditions de ces entreprises vers leurs clients communs de la grande distribution.

Le GIE est aujourd’hui composé de 11 entreprises de la région Ouest et continue à s’agrandir. Depuis octobre 2015, il a élargi sa collaboration logistique avec Carrefour. La mutualisation, qui concernait les expéditions de 10 entreprises vers les entrepôts de Carrefour, s’étend désormais à 24 entreprises bretonnes pour livrer les 32 entrepôts de ce distributeur en France. Cette mutualisation, effectuée avec l'appui du transporteur breton Rouxel Logistique, permet de réduire le nombre de camions sur les routes de 1 300 par an (- 35%) et d’améliorer leur remplissage de plus de 50 % grâce à des fréquences et des jours d’approvisionnement communs. Cette initiative conjointe va permettre de réduire d’un tiers les émissions de CO2, soit 690 tonnes de CO2 économisées par an.

La mutualisation logistique est source de nombreux projets. D'autres exemples sont à découvrir dans le Livre Vert de l'Ania comme celui de la Fédération Régionale des Industries Agro-alimentaires en Provence Alpes Côte d’Azur (FRIAA) qui va mener en 2016 une action collective de mutualisation logistique au niveau régional entre 8 à 10 entreprises agroalimentaires situées dans un périmètre géographique de 50 km.

Le Livre Vert de l'Ania dans son intégralité ici :

Process Alimentaire - Ateliers de l'Emballage

LES ATELIERS DE L'EMBALLAGE

Événement organisé par Process Alimentaire
Date: mardi 12 octobre 2021
Lieu : Roazhon Park de Rennes.
Le thème de cette 3e édition :
l'innovation au service du juste emballage

Inscription en ligne