Emballage

Les briques alimentaires s'offrent une seconde vie avec le polyAl

2 décembre 2015 - Karine Ermenier

19 élèves designers de l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle de Paris (ENSCI -Les Ateliers), en partenariat avec Alliance Carton Nature (qui réunit les fabricants de briques alimentaires Tetra Pak, SIG Combibloc et Elopak) ont planché sur l'utilisation d'un matériau innovant : le polyAl. « Considéré par les designers et les professionnels comme un matériau prometteur par ses caractéristiques et fonctionnalités particulières (souple, résistant, imperméable), le polyAl, mélange de polyéthylène et d’aluminium, est issu du recyclage des briques alimentaires, après séparation des trois composants chez les papetiers : carton, plastique, aluminium », indique l'Alliance Carton Nature. En 2014, 49 % des briques consommées par les Français ont été triées et recyclées chez des papetiers situés en France, comme Novatissue ou SCA, et en Europe, en Espagne, en Italie ou en Allemagne.

Dans le monde, plusieurs entreprises pratiquent déjà une valorisation du polyAl, comme Traidib en France, entreprise impliquée dans le projet. Les étudiants de l'ENSCI se sont penchés sur de nouveaux usages en explorant les caractéristiques techniques du polyAl. De cette démarche sont nés plusieurs prototypes, dont voici une courte description.

Pots incassables

Une équipe a créé des pots en simili céramique légers et incassables. Un traitement appliqué procure à ces pots un aspect minéral proche de la céramique. L’équipe obtient une gamme d’aspect allant d’un touché très doux jusqu’à quelque chose de très proche de la roche.

Polytomettes

Une équipe a imaginé un revêtement mural et de sol pour l'univers de la salle de bains. Il s'agit d'une gamme de tomettes fonctionnelles qui peuvent intégrer un porte savon, des crochets, une étagère. Ce projet permet d’imaginer des salles de bains avec des accessoires modulables inclus directement dans le mur/sol produits de façon industrielle et non pas en édition limitée.

Meccanos pour la micro-architecture

Une troisième équipe a mis au point un ensemble de pièces permettant l'assemblage de structures tel un jeu de construction. Différents usages : stands, tonnelles, cabanes ou abris à assembler soi-même. La préparation des pièces en usine permet d'éliminer toute opération de transformation sur le lieu d'assemblage.

Carénage d'enceintes

Les propriétés acoustiques du polyAl, matériau inerte et relativement isotrope, ont permis de mettre au point deux typologies d’enceintes : la première s’adresse à des collectivités ou des particuliers, pour des usages événementiels, par exemple pour une sonorisation des jardins ou des espaces publics. La seconde, dans un esprit plus nomade, est portative.

Sac à dos

Une équipe d'étudiants a créé un sac avec une armature souple pour homogénéiser la matière (poussières de PolyAl) et éviter qu’elle ne soit trop friable pour être manipulée. Du tulle de polyester a été utilisé pour le sac et du polypropylène non tissé pour les sangles.

Paire de chaussures

La paire de chaussures imaginée s’organise dans un premier temps autour d’une ossature en polyAl travaillée, qui lui permet d’acquérir, en plus de sa solidité, une flexibilité propice aux mouvements du pied. Celle-ci est ensuite renforcée par une deuxième couche de polyAl qui assure le maintien des deux lanières.

Boîtes multiformes

Le polyAl a donné naissance à une gamme de boîtes, composée de trois typologies formelles : plat, tube et organique. D’une surface brute, le polyAl révèle un aspect scintillant et coloré. Chacune de ces boîtes dispose de petites astuces : des poignées par lesquelles le dessus des boîtes peut coulisser, au système de fermeture en mouvement, qui permet par exemple à une boîte fourre-tout d’être aussi une étagère.

Paroi lumineuse

Orage est une paroi lumineuse réalisée entièrement en polyAl, projet visant à démontrer une variété de propriétés esthétiques et technologiques obtenues grâce à ce matériau. Tout au long du projet, le traitement qui a été appliqué a permis, selon la technique utilisée, d’obtenir de nouvelles propriétés : souplesse, finesse, flexibilité. Mais également de faire émerger les paillettes d’aluminium et quelques éclats colorés de polyéthylène.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois