Ingrédients

KFC se fournira chez SNV pour ses poulets français

8 février 2016 - Amélie Dereuder

Sur le site de Laval de SNV, un atelier de 600 m² dédié à la production KFC coupe, calibre et aromatise les pièces de poulet. 3 millions d'euros d'investissements ont été nécessaires pour aménager une partie de l'ancienne usine de Doux.

Passer de 188 à 500 restaurants en dix ans, voilà le projet de KFC France. L'enseigne spécialiste du poulet pané du groupe Yum a décidé de nouer des partenariats pour assurer ses volumes. Le dernier en date concerne SNV, filiale du groupe LDC spécialisée sur les marques de distributeurs, les cuisses de poulets pour la restauration et les volailles sous signe de qualité. Suite à la signature d'un contrat le 25 janvier dernier, l'usine de Laval (53) va fournir des aiguillettes, des filets et des ailes de poulets made in France aux enseignes KFC du Grand Ouest. Une bouffée d'air frais pour une filière en difficulté, et qui bénéficie tout particulièrement à l'ancienne usine de Doux, rachetée en 2012 suite à une liquidation judiciaire. Quand on sait qu'au moins 44 % de la volaille est importée, principalement pour les produits de restauration, l'initiative mérite d'être citée. Un quart de l’approvisionnement de KFC, soit 4000 tonnes sont pour le moment sourcées en France entre LDC et Gastronome, l'autre fournisseur.

Le partenariat a pris deux ans pour se mettre en place et porte sur 2000 tonnes de produits découpés surgelés. « Nous avons des exigences bien particulières pour nos fournisseurs de volailles : en termes de qualité, de traçabilité, mais aussi sur le cahier des charges imposé. Nous avons par exemple des recettes de marinades dédiées et un calibre taille et poids très précis pour chaque pièce », explique Olivier Grouet, directeur de l'innovation et de la qualité chez KFC. Apparemment, peu de fournisseurs sont capables de répondre à ce cahier des charges en termes de savoir-faire. Mais 3 millions d'euros d'investissements ont été nécessaires à SNV afin de faire les aménagements demandés par KFC. Sur ce site, un atelier de 600 m² dédié à la production KFC coupe, calibre et aromatise les pièces de poulet. Elles sont ensuite conditionnées dans des poches sous vides, congelées le soir-même sur le site de la Chapelle-d'Andaine (61), puis expédiées à la demande à KFC. Une dizaine de personnes sont mises à contribution, et le nombre pourrait passer à 25 dans les trois ans à venir.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois