Equipements

Refresco automatise son usine avec Tetra Pak et IFM

8 février 2021 - Stéphanie PERRAUT

Le leader de l’embouteillage Refresco a inauguré fin novembre 2020 sa nouvelle usine au Quesnoy dans les Hauts-de-France. « Une usine tout aussi moderne que respectueuse de l’environnement », comme le souligne Vincent Delozière, directeur général de la filiale française. Suite à un investissement de 110 millions d'euros, le nouveau bâtiment de 32 000 m² de surface accueille six lignes de conditionnement.

Pour digitaliser ce nouveau site, le spécialiste du co-packing et son partenaire Tetra Pak ont choisi les solutions IFM Electronic. « Ce projet a été l’opportunité pour nous de faire une usine avec de la connexion et de la remontée de données en automatique », témoigne Joseph Kerdo, chef de projet chez Refresco. « Nous travaillons dans un environnement humide et agressif. Les systèmes AS-i, pour les vannes, et IO-Link, sur les capteurs analogiques, permettent de bien protéger l’ensemble de nos capteurs », poursuit-il. Les trous d'hommes sont, quant à eux, surveillés par un système de détection ou un interverrouillage. L’architecture est simplifiée, de même que l’installation et la maintenance ultérieure.

« Le premier point positif est l’échangeabilité des composants en direct, sans reprogrammation. La partie diagnostic est aussi beaucoup plus exploitable qu’avant », observe Pierre Carles, responsable automatisme chez Refresco. Des avantages qui ont permis des gains en coûts d’acquisition (Capex) pour Tetra Pak et en coûts opératoires (Ppex) pour Refresco.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois