L’EHEDG France a récompensé PCM pour la conception hygiénique de sa pompe Hyfeed. Les deux autres finalistes sont Velec Systems et la Brosserie Brenet.

Qualité

Conception hygiénique : PCM remporte l’édition 2022 du prix de l’EHEDG

11 mars 2022 - Stéphanie PERRAUT

L’EHEDG France a récompensé la société PCM pour la conception hygiénique de sa pompe Hyfeed dédiée aux fluides visqueux ou chargés. Présentation de la démarche et des deux autres finalistes : Velec Systems et Brosserie Brenet.

Depuis cinq ans, l’EHEDG France récompense les efforts de conception hygiénique d’équipementiers de l’agroalimentaire. « C’est une initiative unique au monde », confie Erwan Billet, président de l’association. Le 9 mars dernier, dans le cadre du salon CFIA, ce dernier a remis le trophée 2022 à la société PCM pour sa pompe à cavité progressive Hyfeed, nettoyable en place et équipée d’une vis d’Archimède. Deux particularités jusqu’à présent incompatibles. Cette vis est préconisée pour venir gaver le stator lors du transfert de fluides extrêmement visqueux ou chargés, comme les purées de fruits. Au cœur du système, une nouvelle vis d’Archimède est montée sur un moyeu central. « Nous avons eu recours à la simulation numérique pour développer cet arbre breveté. A chaque extrémité, on retrouve une bielle flexible en titane. Cette conception évite d’avoir de l’élastomère en contact avec le fluide », explique Robin Gauvrit, responsable de l’équipe technique Food. 

L’accent sur la démontabilité

Velec Systems est finaliste du prix avec son élévateur HD zéro rétention pour produits nus. « Nous avons travaillé sur la démontabilité pour faciliter les opérations de nettoyage et de maintenance. L’objectif était aussi de faciliter l’écoulement des fluides. C’est pourquoi nous avons misé sur une structure en inox à cadre ouvert avec le moins possible de contacts au sol », détaille David Carton, directeur commercial. La trémie avec capteur de niveau et les guides latéraux se démontent sans outil. Le tambour moteur est en inox étanche IP 69K et les roulements ont été supprimés. « Pour assurer une bonne répétabilité, nous pouvons intégrer un système de nettoyage en place programmable. Différentes rampes de buses sont alors positionnées sur l’équipement au niveau des enroulements », ajoute-t-il. 

Une évacuation facilitée des fluides

La laveuse Washnet développée par la Brosserie Brenet figure aussi dans le trio de tête. Elle permet non seulement de nettoyer les brosses embarquées mais aussi d’économiser de l’eau, de l’énergie et des détergents. Elle améliore les conditions de travail des opérateurs qui réalisent le nettoyage tous les jours. La brosse à laver et la contre-brosse se mettent en place sans outil. Le châssis est conçu de manière à favoriser l’écoulement de l’eau. « L’idée de créer cette machine est née il y a trois ans. Nous avons travaillé avec des clients partenaires, pour déterminer la meilleure manière de nettoyer les brosses embarquées. C’est finalement la combinaison aspersion-brossage que nous avons retenue. Les guidelines 8 et 45 de l’EHEDG ont permis de structurer nos recherches », témoigne Simon Lorrillière, p-dg
 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois