Vie des IAA

Anti-gaspi : l’agroalimentaire toujours plus mobilisé aux côtés de Too Good To Go

23 octobre 2020 - Marjolaine Cérou

Quelques mois après la signature du Pacte sur les dates de consommation, les entreprises alimentaires poursuivent leur mobilisation pour rendre plus claires ces informations. Paysan Breton, marque phare de Laïta, vient de rejoindre les rangs.

La date du 16 octobre marquait la journée de lutte contre le Gaspillage alimentaire. Une initiative dans laquelle s’est engagée Too Good To Go avec pour mission de clarifier les dates de consommation des produits, et en particulier les dates de durabilité minimale, « responsables de 20 % du gaspillage alimentaire chez le consommateur », rappelle Lucie Bash, co-fondatrice et présidente de Too Good To Go. Depuis février dernier, 52 signataires de l’agroalimentaire se sont engagés à apporter des mentions complémentaires.

Paysan Breton s'engage à clarifier ses DDM

Dernière en date, la marque Paysan Breton (Laïta) a déployé une campagne de communication visant à promouvoir des bonnes pratiques en matière de DLC / DDM transposées à ses produits. « Notre implication dans ce pacte est l’opportunité de mener une action collective avec les acteurs de la grande distribution et de l’agroalimentaire pour plus de puissance de frappe, plus d’impact et de visibilité, et nous l’espérons à terme moins de gaspillage alimentaire », déclare Marie-Paule Pouliquen, directrice marketing et développement des marques. La prochaine étape pour Paysan Breton consistera à mettre en place des dispositifs pérennes de sensibilisation des consommateurs vis-à-vis des comportements à adopter.

De nouvelles marques engagées chez Nestlé

Parmi les autres signataires, Nestlé va apposer les pictogrammes « Observez, Sentez, Goûtez » sur les packagings des Chocapic, Nesquik, Nestlé Dessert et Ricoré. Le groupe s’est au départ engagé avec sa marque Mousline. « Le gaspillage alimentaire est un non-sens économique, social et écologique. Il nous concerne toutes et tous. C’est la raison pour laquelle, en complément de nos actions visant à limiter le gaspillage alimentaire tout au long de la fabrication de nos produits, nous mobilisons nos marques pour agir au quotidien aux côtés de nos consommateurs », affirme Christophe Cornu, président de Nestlé France.

Lesieur ou encore Bel, avec les fromages La Vache qui rit, ont également ajouté des mentions complémentaires ou des pictogrammes pour aider les consommateurs dans leurs choix. Tout comme le spécialiste du bio Naturéo qui vient d’ajouter des mentions complémentaires à ses dates de durabilité minimale sur dix de ses produits.

Pour rappel, les engagements du Pacte de Too Good To Go sont axés autour de quatre thématiques :
- Éduquer et sensibiliser l’ensemble de leurs publics, des partenaires agricoles jusqu’aux consommateurs en passant par leurs salariés;
- Clarifier les notions de Date Limite de Consommation et Date de Durabilité Minimale;
- Optimiser la valorisation des produits exclus des circuits de vente;
- Collaborer pour harmoniser les bonnes pratiques et optimiser les flux de distribution.

ELO Emballage - 09 & 10 décembre 2020

ELO EMBALLAGE

Participez aux 1ères rencontres
connectées de l'emballage

09 & 10 décembre 2020

● 7 webconférences thématiques
● Un espace d’exposition

Accès visiteur gratuit sur simple inscription