Bo’Co Fabrik installe son premier atelier de production à Moreuil (80)

3 mai 2021 - Karine Ermenier

Nicolas Larose, créateur de plats cuisinés en bocaux en verre Bo’Co Fabrik à Paris, se lance dans la production à plus grande échelle dans les locaux d’ABCD Nutrition à Moreuil (80). 25 000 bocaux  seront produits dès le mois de juin.

Des plats faits maison conditionnés en bocaux. Voilà le principe de Bo’Co Fabrik créé par le traiteur parisien Nicolas Larose. Après avoir remporté un Snacking d’Or en 2018 au salon Sandwich&Snack Show, l’entrepreneur a développé de nouvelles recettes dans son atelier parisien. Jusqu’à ce qu’il rencontre Bruno Pierre, dirigeant d’ABCD Nutrition, entreprise spécialisée dans les produits sans gluten, qui l’a accompagné dans son projet de produire à plus grande échelle. A compter de juin prochain, les produits seront donc fabriqués dans un nouvel atelier, à Moreuil dans les Hauts-de-France, sur l’un des sites d’ABCD Nutrition. Dès le démarrage de la production, 25 000 bocaux seront cuisinés dans cette grande cuisine, assemblés manuellement dans les bocaux en verre puis surgelés avant d’être expédiés. Sept recettes ont d’ores et déjà été élaborées comme le parmentier de canard, le riz aux fruits de mer ou encore le colin de légumes. Ils se destinent à la restauration rapide, aux boulangeries, aux room services des hôtels, aux grandes surfaces et aux boutiques traiteur. «Cela fait plusieurs années que je réfléchis à développer cette activité car la demande des clients est au rendez-vous. Ce cap n’aurait pas pu être franchi sans la rencontre avec Bruno Pierre, dirigeant d’ABCD Nutrition, et Philippe Hincelin, directeur d’Agro-Sphères, qui me conseillent, me mettent en relation avec leurs réseaux pour trouver les bonnes solutions, et me font donc gagner un temps précieux dans la réalisation de ce projet», ajoute Nicolas Larose. Ce projet est effectivement accompagné par Agro-Sphères, association régionale des entreprises agroalimentaires des Hauts-de-France. Il est également soutenu par la région sous forme d’avance remboursable et le Conseil départemental de la Somme sous forme d’aide directe aux investissements matériels liée à la création d’emplois sur le territoire.

Une dizaine d’embauches sont programmées dès le départ, pour atteindre 25 collaborateurs d’ici trois ans. « Nous aimerions produire des bocaux avec des matières premières régionales, indique Nicolas Larose, président de la société. Pour cela, nous nous sommes rapprochés de producteurs locaux de pommes-de-terre, de carottes, etc. »

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois