Selon le sondage OpinionWay pour Max Havelaar, les femmes (74 %), les 18-24 ans (73 %), les 50-64 ans (73 %) et les habitants de communes rurales (74 %) sont les plus convaincus de la nécessité d’opter pour une consommation responsable. Crédit photo Adobe Anton.

Vie des IAA

Covid-19 : Vers une consommation plus responsable ?

18 mai 2020 - Amelie Dereuder

A l’occasion de la quinzaine du commerce équitable, l’ONG Max Havelaar a publié des études sur la consommation responsable. Si la dynamique était déjà enclenchée avant 2019, la crise confirme un intérêt des Français pour des produits plus locaux, bio et équitables.

Le "monde d'après" ne sera pas tout à fait le même pour la consommation. C’est le constat de Max Havelaar, pour qui la crise provoquée par l'épidémie de Covid-19 doit être l'occasion de se réinventer et de repenser certaines habitudes.

D’après le dernier sondage OpinionWay réalisé pour l'ONG au printemps 2020, 69 % des Français estiment que la crise nécessite d’aller vers des achats plus responsables, et 80 % disent qu’ils le feront d’autant plus après la crise. Si on s’intéresse au public cible, les femmes (74 %), les 18-24 ans (73 %), les 50-64 ans (73 %) et les habitants de communes rurales (74 %) sont les plus convaincus de la nécessité d’opter pour une consommation plus responsable.

Le confinement a d’ailleurs été l’occasion de bousculer certaines de leurs habitudes d’achat. Le sondage révèle que la quasi-totalité des Français consomme plus ou autant qu’avant trois produits phares de la filière équitable. C’est le cas du chocolat (par 88 % des Français), le café (89 %) et le thé (80 %). En revanche, 12 % des consommateurs disent acheter moins de sucre et 23 % moins de viande.

Priorité au local

Autre enseignement, les Français ont tendance à favoriser le local. 45 % des consommateurs disent désormais privilégier des produits locaux ou de leur région. La tendance est plus marquée chez les plus de 50 ans (62 %). Les Français sont aussi 39 % à choisir du made in France, 29 % à acheter bio, 15 % à opter pour du sans emballages ou avec des emballages limités, 14 % à vouloir des produits à la fois bio et commerce équitable et 10 % à privilégier ceux issus du commerce équitable.

Après la crise, ils déclarent qu’ils porteront davantage d’attention à la juste rémunération des agriculteurs (82 %), aux conditions de travail (82 %), à la qualité nutritionnelle (81 %) et au respect de l'environnement (81 %).

Commerce équitable : + 22% en 2019

Cette tendance aux produits responsables est antérieure à la crise. Selon les chiffres publiés en mai par Max Havelaar, le chiffre d’affaires des produits labellisés Fairtrade ou Max Havelaar a atteint 902 millions d'euros en France l’an dernier (22 % de plus qu’en 2018). 4 136 produits ont été commercialisés avec ces labels, dont 71 % qui sont également bio. Les Français dépensent en moyenne 13,47 € par an pour ces achats (+ 2,39 € par rapport à 2018).

ELO Emballage - 09 & 10 décembre 2020

ELO EMBALLAGE

Participez aux 1ères rencontres
connectées de l'emballage

09 & 10 décembre 2020

● 7 webconférences thématiques
● Un espace d’exposition

Accès visiteur gratuit sur simple inscription