Lactalis poursuit au ralenti son activité en Ukraine

28 février 2022 - Stéphanie PERRAUT

Présent en Ukraine depuis 1996, le groupe Lactalis compte 850 collaborateurs répartis sur un siège à Kiev et trois sites de production (Shostka, Pavlograd, Nikolaeiev). La production de beurre, lait, fromages et ultra-frais est notamment exportée vers la Géorgie, la Moldavie et le républiques d’Asie centrale.
« La santé et la sécurité de nos collaborateurs est notre première préoccupation. Une cellule de crise dédiée est en contact permanent avec les équipes locales et nous suivons heure par heure l’évolution de la situation afin de leur apporter toute l’aide nécessaire », affirme le géant laitier dans un communiqué du 28 février.

En contact étroit avec les collaborateurs en Ukraine et en Russie

A date, l’activité est ralentie sur les sites de Shostka et Pavlograd qui ne reçoivent plus qu’un à trois camions de lait par jour. L’usine de Nikolaeiev est quant à elle à l’arrêt, en raison des zones de combat à proximité. Certaines pénuries, comme la soude dédiée aux nettoyages industriels, sont à craindre et pourraient compromettre le maintien de l’activité. « Les équipes réfléchissent aux meilleures solutions pour maintenir la production le plus longtemps possible. Nous avons pu procéder à quelques expéditions dans les villes les plus épargnées afin de limiter la pénurie de nourriture pour les populations », confie Lactalis.
A travers ses équipes polonaises, roumaines et hongroises, le groupe reste en contact étroit avec les collaborateurs pour apporter le soutien nécessaire à ceux qui voudraient quitter le pays. Il porte aussi une attention particulière aux équipes basées en Russie.

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois