Tilly-Sabco veut se rapprocher de Doux

22 octobre 2013 - Fanny Rousselin-Rousvoal

Le président de Tilly-Sabco, Daniel Sauvaget, a fait part de son intention de se rapprocher de Doux, son concurrent.

Les deux concurrents, spécialistes du poulet grand export, vont-ils s’associer ? C’est en tout cas l’idée formulée par Daniel Sauvaget, p-dg de Tilly-Sabco, lors d’une visite de son site de Guerlesquin (Finistère) le 21 octobre. « Notre destin est intimement lié à celui de Doux », assure Daniel Sauvaget, qui entend « reformater la filière sur les outils du Finistère ». 4 000 emplois directs et indirects seraient actuellement menacés dans la filière avicole export (laquelle représente 23 % des ventes de volailles hexagonales, quand le poulet Label Rouge par exemple ne pèse que 15 %).

Suite à la suppression des restitutions destinées au poulet export décidée par la Commission européenne en juillet 2013, Tilly-Sabco a baissé ses volumes de production de 40 % depuis le 1er octobre. L’entreprise, qui emploie 340 personnes, pâtit également de la concurrence brésilienne, dont la monnaie (le réal) profite d’une parité plus favorable que l’euro avec le dollar. « Les prix se sont effondrés, nous avons perdu 30 % de rémunération », souligne Daniel Sauvaget qui explique avoir réduit la voilure « pour éviter des pertes abyssales ». A ses yeux, le sauvetage de la filière est désormais une question de semaines : « Nous ne demandons pas le retour des restitutions mais un soutien dégressif sur les quatre ou cinq prochaines années ».

Tilly-Sabco a réalisé 136 M€ de CA en 2012, avec un résultat net de 2 M€. L’entreprise vient d’investir 4 millions d’euros dans un nouvel atelier de saucisses de poulet, une activité qui représentait 7 % des ventes en 2012.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois