Emballages

Les MDD renforcent la lutte contre les emballages en plastique vierge

20 mars 2022 - Karine Ermenier

A l’occasion de la journée mondiale du recyclage le 18 mars dernier, Lidl et E.Leclerc ont dévoilé de nouvelles actions et lancements produits concrétisant leur lutte contre les emballages en plastique vierge. Détails.

 

Née aux États-Unis en 1994, la journée du recyclage est devenue internationale en 2018. De nombreux acteurs des PGC se sont saisis de cette quatrième édition mondiale le 18 mars dernier pour présenter les actions qu’ils mènent plus largement en faveur de la lutte contre les emballages en plastique d’origine fossile. Parmi eux, figurent les enseignes Lidl et E.Leclerc qui, en France, ont lancé de nouveaux produits à marques de distributeurs (MDD) qui concrétisent leur lutte.

Du côté de l’enseigne E.Leclerc, la politique de réduction des plastiques dans ses emballages de produits MDD s’appuie sur le triptyque : supprimer, remplacer, limiter l’impact. La marque Repère a également pour objectif que 100 % de ses emballages soient recyclables d’ici 2025, ce qui correspond d’ailleurs aux exigences légales de la loi AGEC. Ceci se concrétise sur le marché de la pâtisserie industrielle, par exemple, par le lancement de cinq références de madeleines longues P’tit Déli en barquette en carton flowpackées dans un film en papier recyclable. De quoi éviter l’utilisation de près de 26 tonnes de plastique par an. Une nouvelle référence de madeleine longue avec un cœur fondant à la fraise a rejoint la gamme.

 

Les magasins E.Leclerc lancent cinq références de madeleines longues P’tit Déli en barquette en carton flowpackées dans un film en papier recyclable.

Les magasins E.Leclerc lancent cinq références de madeleines longues P’tit Déli en barquette en carton flowpackées dans un film en papier recyclable.

Lidl, qui dispose de 1 580 supermarchés dans l’Hexagone, travaille ainsi en collaboration étroite avec ses fournisseurs pour supprimer le suremballage, réduire l’utilisation de plastique vierge et améliorer la recyclabilité des packs de ses références de marques propres, qui représentent plus de 85% de ses gammes permanentes. Pour ce faire, l’enseigne déploie depuis 2020, sa stratégie « REset Plastic » pour contribuer à la réduction de la pollution terrestre et marine et favoriser une économie circulaire. Cela se concrétise par l’engagement d’atteindre 100 % d’emballages aussi recyclables que possible en 2025, de réduire de 20 % le plastique de ses emballages par rapport à 2017 et d’intégrer 20 % de plastique recyclé en moyenne dans l’ensemble de ses emballages en plastique d’ici trois ans. La suppression totale des plastiques est donc encore loin.

« Notre stratégie « REset Plastic » prévoit 5 piliers soit 5 axes de travail complémentaires pour atteindre ces objectifs », indique-t-on chez Lidl  :

  • REduire l’utilisation de plastique, notamment en ajustant les formats des emballages.
  • REdesigner les emballages plastique en utilisant du plastique recyclé et/ou des matières recyclables.
  • REcycler avec la mise en place d’un système intégré pour collecter, trier et valoriser nos déchets.
  • REtirer en s’engageant à soutenir des actions permettant l’élimination des déchets plastiques dans le monde.
  • REchercher en investissant dans la R&D pour développer de nouvelles solutions innovantes.

 

• Sur ses sucres extra fin et de cassonade à marque propre Navarre, Lidl vient de substituer le sachet en plastique par du papier kraft. « Grâce à ce travail, ce nouvel emballage est maintenant recyclable. Et le changement de matière permet d’éviter au total 75 tonnes de plastique par an », justifie l’enseigne.

Sur ses sucres extra fin et de cassonade à marque propre Navarre, Lidl vient de substituer le sachet en plastique par du papier kraft. « Grâce à ce travail, ce nouvel emballage est maintenant recyclable. Et le changement de matière permet d’éviter au total 75 tonnes de plastique par an », justifie l’enseigne.

• Lidl développe également sur l’éco-conception des bouteilles plastique de ses références de jus de fruits Solevita. Les 3 bouteilles ci-dessous sont à présent composées de 55 % de plastique recyclé pour 77 tonnes de plastique vierge évitées chaque année.

Lidl développe également sur l’éco-conception des bouteilles plastique de ses références de jus de fruits Solevita. Les 3 bouteilles ci-dessous sont à présent composées de 55 % de plastique recyclé pour 77 tonnes de plastique vierge évitées chaque année.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois