Depuis septembre, la start-up lyonnaise Oé, spécialisée dans le vin bio, sans pesticide et vegan, réintroduit la consigne de bouteilles avec l’aide d’un partenaire du réemploi, la société Rebooteille.

Emballages

Réemploi : Oé consigne les bouteilles de vin avec Rebooteille

14 septembre 2020 - Karine Ermenier

Depuis septembre, la start-up lyonnaise Oé, spécialisée dans le vin bio, sans pesticide et vegan, réintroduit la consigne de bouteilles avec l’aide d’un partenaire du réemploi, la société Rebooteille.

35 % des bouteilles sont réutilisables et consignées dans le réseau des cafés, hôtels et restaurants. "Cependant, il s'agit principalement de bouteilles de jus et de bières", note Thomas Lemasle, co-fondateur de la start-up Oé spécialisée dans le vin bio, sans pesticide et vegan. C'est pourquoi la jeune entreprise lyonnaise, labellisée B-Corp, a lancé en septembre dernier ce service sur les bouteilles de vin. « Cela fait plusieurs mois qu’on réfléchit à ce projet de consigne et aujourd’hui on est heureux qu’il se concrétise, commente-t-il. Réemployer une bouteille au lieu de la recycler permet d’économiser près de 33 % d’eau, de réduire de 76 % l'énergie dépensée et de produire 79 % de gaz à effet de serre en moins. On collabore déjà avec une trentaine de magasins engagés à Lyon, et bientôt à Paris en décembre. Notre objectif est d’étendre ce processus dans les commerces, chez les traiteurs, et pour les restaurants. »

Une caution de 50 centimes par bouteille

Oé, qui embouteille ses vins à 60 km de Lyon, dans les Pierres Dorées, a également fait appel à la société Rebooteille qui récupère et lave déjà des bouteilles dans l’Ain, la Loire et le Rhône. Son système fonctionne selon un principe simple : le client repère les bouteilles consignées en rayon à l'aide d'une vignette qui indique la consigne et paie une caution de 50 centimes au passage en caisse. Après dégustation de la bouteille, elle doit être rincée puis rapportée dans le magasin partenaire de son choix pour récupérer sa caution. Le magasin stocke les bouteilles en verre vides dans des casiers et Rebooteille vient les collecter avant de les transporter jusqu’à la laveuse industrielle. La boucle est bouclée quand le centre de lavage les renvoie aux producteurs partenaires. Pour information, une bouteille en verre peut être lavée et réemployée jusqu'à 50 fois.

 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois