Bio : + 10 % sur les 7 premiers mois de 2013

24 septembre 2013 - Pierre Christen

Selon l'indicateur de conjoncture du Synabio, le chiffre d'affaires des transformateurs bio a progressé de 7 % en 2012 et de 10 % sur les sept premiers mois 2013. Cet indicateur est issu de données collectées auprès de trente entreprises du syndicat, qui pèse à elles seules un quart du chiffre d'affaires des transformateurs bio en France. « C'est une très bonne nouvelle, on observe que la récession a conduit les consommateurs à faire des arbitrages, qui ne sont pas en défaveur de la bio. On peut manger bio sans que cela soit plus cher », commente Christophe Barnouin, p-dg de Distriborg et administrateur du Synabio. Si les progressions à 20 % semblent derrière nous, il n'en reste pas moins que le secteur fait figure de pépite sur un marché de l'alimentaire coincé entre 0 et 2 % de croissance.

Le bio en France ne pèse toutefois que 3 à 3,5 % de la consommation alimentaire totale contre 12 % en Allemagne. « Il y a une corrélation entre cette valeur qui reste faible, et la part de la surface agricole qui est de 4 %. Elle a doublé en cinq ans, mais elle reste faible, ce qui montre le chemin colossal qui nous reste à emprunter », commente Christophe Barouin.

ELO Energies

ELO ENERGIES : 
PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE & DÉCARBONATION

● 6 webinaires animés par notre rédaction et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne