L’embargo russe déstabilise la filière lait de consommation

10 octobre 2014 - P.C.

Cumulé à la guerre des prix à laquelle se livrent distributeurs, l’afflux croissant de

laits d’importation déstabilise la filière française. « Au total, sur l’ensemble de l’année 2014, les importations devraient atteindre le niveau record de 10% des laits vendus en France, contre 7% en 2013 », indique Syndilait dans un communiqué. « Dans les 6 prochains mois, alors que la consommation française reste atone, cette offre étrangère supplémentaire se substituant à l’offre française devrait ainsi faire bondir les importations de +40%. Cette augmentation représentera 100 millions de litres de lait supplémentaires sur le marché français », complète l’organisation représentant les entreprises fabricant du lait de consommation.

A titre de comparaison, ce volume correspond à la production d’une laiterie employant plus de 150 collaborateurs et s’approvisionnant auprès de 200 fermes en France, menaçant ainsi 1 200 emplois directs et indirects.

En France, une quinzaine de sociétés conditionnent du lait de consommation sur une trentaine de sites répartis sur tout le territoire. Au total, la filière représente environ 24 000 emplois : 6 000 emplois directs et environ 18 000 emplois indirects.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois