Une autre étude en faveur du scoring nutritionnel signée… du Pr Hercberg

2 septembre 2015 - P.C.

Le Pr Serge Hercberg, président du PNNS (Programme National Nutrition Santé), a décidément bien orchestré sa campagne médiatico-scientifique en faveur de la méthode d’étiquetage graphique basée sur le scoring de la FSA britannique. Une méthode qui pourrait servir à un étiquetage nutritionnel graphique – complémentaire au tableau nutritionnel et d’ordre volontaire – tel que prévu par l’article 5 de la future loi de santé. Cette méthode est désormais baptisée méthode 5-C.

En complément de notre article paru le 28 août, signalons qu’une autre publication est parue au début de l’été dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’INVS (Institut de Veille Sanitaire). Pour la découvrir, cliquez ici.

Sans surprise, elle conclut à la pertinence du score FSA pour caractériser la qualité nutritionnelle des aliments, au regard des recommandations actuelles. Précisons qu’outre le Pr Hercberg, elle est cosignée par Chantal Julia et Katia Castetbon qui sont à la fois membres de l’unité de recherche dirigée par le Pr Hercberg,et membres du groupe de travail de l’HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique), tout comme Didier Chapellon, qui a publié l’avis en faveur de la méthode 5-C. Tout cela a le mérite de la cohérence.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois