Digitalisation

CFIA 2021 : dix solutions numériques pour l’usine agro de demain

2 juin 2021 - Stéphanie PERRAUT et Marjolaine CEROU

En lien avec la digitalisation des outils industriels, les allées du CFIA 2021 vont être animées par de nombreux logiciels et équipements connectés. De la R&D au suivi de la qualité, en passant par la gestion de la production, les données sont valorisées à tous les niveaux de la chaîne de fabrication. Notre sélection de nouveautés.

Dans la course à la performance, les données sont un carburant indispensable. Elles peuvent aujourd’hui être collectées, analysées et valorisées tout au long de la chaîne de valeur agroalimentaire. Les technologies logicielles de l’usine 4.0 sont largement présentes parmi les nouveautés présentées sur le CFIA 2021. Elles se retrouvent à tous les niveaux de l’usine, y compris dans les laboratoires de R&D où la base de données Additive Screener développée par Foodinnov aide à reformuler en mode clean label.

Les logiciels de suivi de fabrication et de gestion d’entreprise s’enrichissent de nouvelles fonctionnalités. Chez Leancure, le nouveau module « Traçabilité & Autocontrôles » permet de digitaliser les autocontrôles sur ligne : les formulaires numériques sur tablette remplacent les feuilles en papier. Tandis que Boccard lance une nouvelle version de sa plate-forme Track Advance capable de l’interfacer avec des capteurs et les automates pour suivre au plus près les différentes étapes de transformation.

Des composants à la machine complète

Du côté de l’instrumentation, Vega propose une nouvelle gamme de capteurs de niveau qui transmettent les mesures par ondes radio pour simplifier le suivi (en quantité et en position géographique) des stocks de produits en vrac. Les composants d’automatisme suivent la même tendance, comme en témoigne l’offre « Smart Automation and Monitoring System » (Sams) de Balluff. Elle regroupe des appareils communicants (capteurs inductifs et photoélectriques, indicateur de position numérique ou RFID, etc.) et un logiciel d’analyse de données dans le cloud.

En intégrant toutes ces briques technologiques, les machines deviennent progressivement « plus intelligentes » par construction. C’est ce que démontre Vibraconcept avec son service innovant Spektre dont l’objectif est de garantir la disponibilité des équipements vibrants en détectant les défaillances à un stade précoce. Ou encore Steriflow, qui a développé pour ses autoclaves vingt nouvelles fonctions qui facilitent la maintenance, améliorent la traçabilité, et de sécurise la communication.

Le domaine de la qualité, de la sécurité et de l’environnement n’est pas en reste. Pour aider à se positionner vis-à-vis de l’avancée de sa stratégie de transition alimentaire et à objectiver son plan d’actions, Adria Développement propose la solution de diagnostic Le Diag. Quant à la plate-forme digitale saas Wispeek, développée par Seekreet, elle centralise les remontées des signalements liés aux lanceurs d’alertes. Ce qui est devenu une exigence des référentiels de sécurité des aliments. Enfin, pour faciliter le suivi de la qualité de la production, la plate-forme Tomra Insight, du spécialiste des trieurs optiques Tomra, remonte les données en temps réel. Tandis que le logiciel SQC Box.e. de PGC Métrologie facilite le contrôle statistique.

Découvrez notre sélection de nouveautés pour l’usine agro de demain ci-dessous.

 

CFIA21-nouveautes-digitalisation

  • Leancure numérise les autocontrôles

    Leancure numérise les autocontrôles
    Utilisé seul ou en combinaison avec le suivi de performance, le nouveau module Leancure View « Traçabilité & Autocontrôles » permet de digitaliser les autocontrôles sur ligne. Des formulaires numériques sur tablette remplacent les feuilles en papier. L’outil assure aussi l’enregistrement et le suivi des intrants (composants et matières premières) ainsi que la gestion des présences des opérateurs sur ligne. L’éditeur a aussi enrichi son module phare Leancure View « Performance » en le dotant d’un outil de création de rapports personnalisés.
    Hall 8 – Stand D7

     

  • Boccard enrichit sa plate-forme digitale Track Advance

    Boccard enrichit sa plate-forme digitale Track Advance
    Disponible dans une nouvelle version, la plate-forme modulaire Track Advance développée par Boccard propose de nouvelles fonctionnalités liées au cloud. Track Advance permet de gérer la production d’une usine, de compiler les paramètres de fabrication et d’analyser ces données pour améliorer la performance de l’outil. Les solutions de data acquisition intégrées permettent de tracer la performance de chaque équipement (rendement et taux d’occupation) ou encore d’effectuer une navigation « généalogique » pour le suivi des transferts de production. Connectée à un réseau de capteurs et aux automates, la nouvelle version permet de récupérer des données croisées du terrain et d’applications diverses, développées par Boccard (comme BocPredict pour la maintenance prévisionnelle) ou des éditeurs tiers (MES, ERP, GMAO, etc.).
    Hall 7 – Stand A18/B17

  • Vega collecte les mesures de niveau par radio

    Vega collecte les mesures de niveau par radio
    Avec les capteurs de niveau Vegapuls Air, Vega entend démocratiser l'utilisation de la technologie radar 80 GHz. Sans fil et autonome en énergie (alimentation par batterie longue durée), il s’installe rapidement (application mobile VegaTools) et transmet les mesures par radio (réseaux LPWAN ou cellulaires, connectivité NB-IoT/LTE-M ou LoRa) à un cloud sécurisé. Accessibles partout en temps réel, ces données peuvent être récupérées via le logiciel Vega Inventory System ou être transférées vers le système d’information de l'utilisateur. Les possibilités sont nombreuses : gestion des déchets et de l’eau, optimisation du stockage et du transport.
    Hall 6 – Stand A35

     

  • Balluff numérise les composants d’automatisme

    Balluff numérise les composants d’automatisme
    L’offre « Smart Automation and Monitoring System » (Sams) de Balluff regroupe des composants d’automatisation communicants (capteurs inductifs et photoélectriques, indicateur de position numérique ou RFID, etc.) et un logiciel d’analyse de données dans le cloud. Les composants hygiéniques (IP 69K) sont conçus pour résister à plus de 1 000 cycles de nettoyage. Ils fournissent des informations sur leur état (y compris le décompte des heures de fonctionnement et des cycles de démarrage) et intègrent des fonctions configurables qui renseignent, par exemple, quant à l’inclinaison, la température, le niveau de vibrations ou la qualité du signal. Ces données sont collectées via une communication IO-Link.
    Hall 2 – Stand E8

     

  • Vibraconcept scrute le fonctionnement des équipements vibrants

    Vibraconcept scrute le fonctionnement des équipements vibrants
    Spektre est un service innovant dont l’objectif est de garantir la disponibilité des équipements vibrants Vibraconcept. Il suit la performance de la machine et détecte les défaillances de façon précoce. Les offres d’analyses vibratoires déjà proposées sur le marché reposent sur la recherche de vibrations parasites. Spektre se différencie par son approche basée sur la recherche d’une évolution de la signature spectrale propre à chaque équipement vibrant. Les données recueillis peuvent aussi servir à optimiser les réglages de la machine.
    Hall 5 – Stand F5

     

  • De nouveaux autoclaves intelligents chez Steriflow

    De nouveaux autoclaves intelligents chez Steriflow
    Entamée en 2018, la réflexion de Steriflow quant aux technologies de l’usine du futur porte ses premiers fruits. La société a développé vingt nouvelles fonctions, qui peuvent être déployées selon les besoins et qui permettent de faciliter la maintenance, d’améliorer la traçabilité, de suivre précisément les opérations et de sécuriser la communication. Ainsi par exemple, il est possible de créer un programme d’entretien basé sur les heures réelles de fonctionnement et des mesures de vibration. Des vidéos de maintenance sont accessibles sur l’écran de l’unité de contrôle. La lecture d’un code à barres avant et après la stérilisation peut éviter d’envoyer au conditionnement d’un lot non traité.
    Hall 5 – Stand D22

     

  • Adria Développement aide à s’évaluer sur la transition alimentaire
    Adria Développement propose la solution de diagnostic Le Diag pour aider à se positionner vis-à-vis de l’avancée de sa stratégie de transition alimentaire et à objectiver son plan d’actions. Il s’agit, dans un premier temps, de remplir un questionnaire soumis aux services des achats, production, qualité, R&D, marketing et ressources commerciales. Sept items sont abordés : sourcing matières premières, formulation, process, emballages, relations consommateurs, ressources humaines et RSE. Puis, dans un second temps, le diagnostic se présente sous la forme d’une restitution de deux heures qui a lieu quinze jours plus tard. L’objectif est d’identifier ce qui fonctionne dans l’entreprise ainsi que les axes d’amélioration éventuels pour lesquels de solutions seront proposées.
    Hall 6 - Stand A2/D3

     

  • Seekreet centralise les remontées d’informations
    Présentée par Seekreet, la plate-forme digitale SAAS Wispeek centralise les remontées des signalements liés aux lanceurs d’alertes. Ce qui permet de répondre aux normes liées à la transparence, à la sécurité alimentaire qui demandent de permettre aux salariés de s’informer et de pouvoir signaler toute défaillance en respectant l’individu. Les données sont chiffrées et partagées aux seules personnes accréditées par l’entreprise (salarié, fournisseur ou auditeur). Le centre de collecte permet de canaliser les remontées d’information via des catégories ou des formulaires sur mesure. Le centre de pilotage permet de définir et de suivre le plan d’actions ainsi que de générer automatiquement les rapports. Pour rappel, mettre en place un système permettant de remonter les signalements est une exigence des référentiels de sécurité des aliments.
    Hall 6 - Stand D45

     

  • Tomra remonte en temps réel les données des trieuses
    La plate-forme Tomra Insight de Tomra transforme les trieurs optiques en appareils connectés, ce qui permet d’avoir des données précises émanant en temps réel de la production de manière à rationaliser les processus. L’utilisateur a accès à un tableau de bord à distance pour toutes les lignes de tri via un ordinateur, un smartphone, et une interface mobile. Les rapports aident à comparer l’utilisation et la performance des machines à différents endroits, pendant l’année ou mois ou semaine, entre différents fournisseurs, etc. Des alarmes et des rapports personnalisables permettent de surveiller le processus de tri, de réduire les temps d’arrêt, d’optimiser le rendement et la qualité de la production. Ainsi, un responsable qualité reçoit en temps réel la détection de corps étrangers et peut prendre une décision en conséquence.
    Hall 8 - Stand D38/C39

     

  • PGC Métrologie facilite les contrôles statistiques
    PGC Métrologie met en avant la solution logicielle de contrôle statistique autonome des préemballés SQC Box.e. Celle-ci répond aux conditions de commercialisation des préemballés sur les marchés national et européen en garantissant la conformité décrite dans le Guide des bonnes pratiques de la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF). Compatible avec la plupart des balances en métrologie légale (IPFNA), le logiciel s’adapte aux lignes de production grâce à sa simplicité de connexion et à son interface graphique conviviale sur tablette ou ordinateur.
    Hall 6 - Stand B5/C4

     

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois