La nouvelle installation frigorifique de Maître Jacques, à Rennes (35), est composée de groupes au NH et au CO2 logés dans des conteneurs extérieurs.

Energie

Maître Jacques modernise son installation frigorifique

17 juin 2020 - Stéphanie PERRAUT

Filiale du groupe Agrial spécialisée dans les viandes élaborées, Maître Jacques a installé un système de froid moins énergivore. La société basée à Rennes (35) utilise des fluides à faible impact environnemental.

Maître Jacques est engagé depuis plusieurs années dans la démarche d’optimisation énergétique du groupe coopératif Agrial, matérialisée dans le projet Franklin. Basé à Rennes, (35), le spécialiste des viandes élaborées poursuit ses actions dans le but de réduire son impact environnemental. Il a récemment modernisé l’installation de froid, qui était vétuste et fonctionnait au fluide R 404. Pour ce projet, l’industriel a fait appel à Dalkia Froid Solutions, qui réalisait déjà la maintenance sur le site depuis plusieurs années. L’offre Ecosolution Froid du frigoriste intègre non seulement la conception et la réalisation, mais aussi la maintenance et le suivi énergétique. La solution technique retenue se compose d’un système frigorifique de 1130 kW en conteneur aménagé, positionné en extérieur. Un choix justifié par le manque de place en salle des machines. De plus, ce type d’installation ne nécessite pas de gros travaux de génie civil et peu d’emprise au sol, puisque les aéro-réfrigérants se situent au-dessus du conteneur.

Une charge limitée en fluide

L’installation au froid positif est composée de trois compresseurs à vis fonctionnant à l’ammoniac. Elle refroidit de l’eau glycolée à -8°C. La condensation s’effectue sur une boucle d’eau glycolée chaude. Ceci permet de limiter la charge en ammoniac et la faire passer sous la barre des 150 kg, synonyme de contraintes réglementaires plus fortes. Toute la chaleur perdue (1540 kW) est récupérée pour différentes utilités. Deux centrales au CO2 subcritique (42 kW) alimentent les chambres froides négatives. Plusieurs fiches CEE (Certificats d’économies d’énergie) ont été valorisées, notamment la récupération de chaleur, la régulation haute pression / basse pression flottantes des compresseurs, la variation de vitesse (sur les compresseurs et le pompes) et les condenseurs adiabatiques.

-30 % sur la consommation d’électricité

« Cette installation nous a permis de sécuriser notre production de froid, surtout pendant les périodes estivales qui sont de plus en plus chaudes. Nous avons aussi constaté une baisse de 30 % sur la consommation d’électricité et de 25 % sur le gaz », conclut Jean-Luc Julliot, responsable achats / technique. De quoi accompagner le développement de la société tout en réduisant son empreinte carbone.

 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois