La brasserie Castelain investit 3 millions d’euros à Bénifontaine (62)

20 juin 2022 - Stéphanie PERRAUT

Le brasseur modernise son outil de production pour renforcer ses engagements RSE et accélérer sa croissance sur le marché de la restauration.

Avec un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros cette année (+10 % vs n-1), la brasserie indépendante Castelain poursuit sa croissance et passe la barre des 130 000 hl (+10 % vs n-1). Elle est reconnue au-delà de son territoire des Hauts-de-France pour ses bières de spécialité telles que l’iconique Ch’ti. « Nous sommes convaincus de l’importance pour notre entreprise d’allier le développement de nos activités à des démarches vertueuses en faveur de l’emploi local, de la réduction de la pénibilité au travail tout en accompagnant la transition vers une production plus durable et un respect du vivant dans tous les processus de fabrication de nos bières », affirme Nicolas Castelain, directeur général et représentant de la troisième génération familiale à la tête de l’entreprise. Chaque année, la brasserie réinvestit 10 à 15 % de son chiffre d’affaires. Elle mise cette année sur les outils de production avec une enveloppe de 3 millions d’euros dédiée à la modernisation du parc de fûts ainsi qu’à l’optimisation énergétique et ergonomique de la production. 

Fortement impacté, la CHR (Café, hôtel, restaurant) représentait 30 % du chiffre d’affaires avant la crise sanitaire. Pour développer son ancrage sur ce marché, Castelain dote son site de Bénifontaine (62) d’un parc de fûts plus conséquent et mieux adapté aux attentes des professionnels. Les fûts passent ainsi en formats 30 l et slim 20 l, toujours consignés.

Moins d'énergie et plus d'ergonomie

Mises en service fin 2021, les nouvelles installations frigorifiques permettent de faire un pas de plus vers une gestion de l’énergie optimisée. Un système de récupération de la chaleur produite par le moteur réchauffe l’eau. Castelain poursuit ainsi ses efforts dans la réduction de son bilan carbone ayant permis de diminuer de 23 % sa consommation de gaz et 27 % celle d’électricité entre 2015 et 2020. 

En complément, une partie de l’investissement est dédiée à l’acquisition de nouveaux levuriers. Ces tanks permettront d’améliorer l’entretien des souches, de limiter leurs rejets et ainsi de diminuer l’impact environnemental du processus. Des réflexions sont aussi en cours sur les investissements complémentaires à mener pour le traitement des eaux usées.

Au-delà de son engagement écologique, la brasserie investit dans son capital humain. Ainsi, huit nouvelles cuves de 300 hl chacune vont rejoindre le site de Bénifontaine. Un investissement conséquent qui, en plus de l’augmentation de la capacité de production, rendra les opérations plus ergonomiques, faciles d’accès et d’entretien pour les brasseurs. En parallèle, un nouveau système de nettoyage en place réduit la pénibilité tout en offrant une maîtrise accrue de l’usage de détergents. 

La Brasserie Castelain souhaite aussi améliorer la transmission de son savoir-faire à travers des démarches pédagogiques, et ludiques, permettant de faire découvrir au public la réalité de la fabrication de la bière. Elle implantera au printemps 2022, un « jardin brasseur » à l’entrée de sa brasserie. Ouvert à tous, cet espace permettra de présenter les différentes cultures végétales indispensables à la culture de la bière : orge, blé, houblon, herbes aromatiques. 
 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois