Ingrédients

Brasserie : Vivescia, Malteurop et Heineken lancent un projet d’orges bas carbone

17 décembre 2020 - Amelie Dereuder

Suite à une première expérimentation en 2019, Vivescia, sa filiale Malteurop et Heineken se sont lancés dans un projet pour mettre en place une filière d’orges « bas carbone » pour la brasserie. Les premiers tests agronomiques sont effectués dans la Marne, sur une surface totale d'environ 200 ha, pour une récolte l’été prochain.

Durant trois ans, le projet va mesurer les émissions de gaz à effet de serre issues de la production d’orges puis intégrer la mise en place de pratiques culturales vertueuses (diminution de la fertilisation, couverts végétaux…)

L’objectif est double : réduire les émissions de carbone tout en préservant les spécifications techniques (calibrage, teneur en protéines…) établies au cahier des charges de l’utilisateur, ici Heineken. Les partenaires prévoient également une orientation des politiques agricoles vers ce type de projet, et une prise de conscience des consommateurs accrue sur les sujets des émissions de gaz à effet de serre.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois