Les 10 innovations normandes les plus remarquables

26 octobre 2015 - Pierre Christen

  • Les Trophées agroalimentaires normands 2015

    • Prix 2016 des Trophées : Energy by Teba. Manuel Pringault, boucher de métier, cultive l'indépendance grâce en amont à un travail de sélection dans des fermes françaises et principalement en Basse Normandie, et en aval pour un souci de l'innovation. Avec cette gamme élaborée par des nutritionnistes, Teba vise les sportifs ou plus largement les personnes en quête de bien-être. Ces produits riches en protéines et très pauvres en matières graisses  revendiquent d'être savoureux.  Retrouvez notre reportage dans l'entreprise Teba paru dans notre édition de février 2015.

      Prix 2016 des Trophées : Energy by Teba. Manuel Pringault, boucher de métier, cultive l'indépendance grâce en amont à un travail de sélection dans des fermes françaises et principalement en Basse Normandie, et en aval pour un souci de l'innovation. Avec cette gamme élaborée par des nutritionnistes, Teba vise les sportifs ou plus largement les personnes en quête de bien-être. Ces produits riches en protéines et très pauvres en matières graisses revendiquent d'être savoureux.

      Retrouvez notre reportage dans l'entreprise Teba paru dans notre édition de février 2015.

    • Prix 2016 des Trophées : Le Kawafé. Conçu par l'équipe d'Eximum, ce café prêt à boire se différencie des autres solutions café par sa facilité d'emploi. Il bénéficie d'une conservation longue en brique TetraPak. Il se consomme chaud ou froid. Produit sans concurrence dans ce format (1 L), le café est réalisé à partir de café de la société "Cafés Richard'" basée en Normandie.

      Prix 2016 des Trophées : Le Kawafé. Conçu par l'équipe d'Eximum, ce café prêt à boire se différencie des autres solutions café par sa facilité d'emploi. Il bénéficie d'une conservation longue en brique TetraPak. Il se consomme chaud ou froid. Produit sans concurrence dans ce format (1 L), le café est réalisé à partir de café de la société "Cafés Richard'" basée en Normandie.

    • Prix 2016 des Trophées : Figues, tortillades et bonbons de foie gras. Maison Maréchal, marque de la Ferme 2 Boissy, s'est engagée dans un concept original et artisanal revisitant le foie gras à travers des préparations culinaires innovantes telles que des figues farcies au foie gras.

      Prix 2016 des Trophées : Figues, tortillades et bonbons de foie gras. Maison Maréchal, marque de la Ferme 2 Boissy, s'est engagée dans un concept original et artisanal revisitant le foie gras à travers des préparations culinaires innovantes telles que des figues farcies au foie gras.

    • Prix Gourmandie : Carré normand au caramel beurre salé. Cette nouveauté de la Biscuiterie de l'Abbaye incarne la générosité d'un biscuit de terroir. 97 % des ingrédients mis en oeuvre proviennent du territoire normand (farine, beurre, sucre, caramel au beurre salé,...). L'innovation est aussi dans l'emballage recyclable (du papier majoritairement). La suppression de l'étui carton a permis de diminuer de 10 % l'empreinte carbone.

      Prix Gourmandie : Carré normand au caramel beurre salé. Cette nouveauté de la Biscuiterie de l'Abbaye incarne la générosité d'un biscuit de terroir. 97 % des ingrédients mis en oeuvre proviennent du territoire normand (farine, beurre, sucre, caramel au beurre salé,...). L'innovation est aussi dans l'emballage recyclable (du papier majoritairement). La suppression de l'étui carton a permis de diminuer de 10 % l'empreinte carbone.

    • Prix Jeunes pousses : Lapin revisité. Stéphane Françoise a repris en 2009 l'exploitation familiale créée en 1972 avec une ambition : développer de nouvelles gammes de produits à base de lapin. Saucisses, panés,.... 200 tonnes par an sortent de l'atelier de transformation avec une gamme à même de séduire les jeunes générations et de s’inscrire comme alternative à la viande de porc.

      Prix Jeunes pousses : Lapin revisité. Stéphane Françoise a repris en 2009 l'exploitation familiale créée en 1972 avec une ambition : développer de nouvelles gammes de produits à base de lapin. Saucisses, panés,.... 200 tonnes par an sortent de l'atelier de transformation avec une gamme à même de séduire les jeunes générations et de s’inscrire comme alternative à la viande de porc.

    • Prix Jeunes pousses : Fromages frais Pampa et duo d'olives. Petite fille de beurrier reconnu, Sophie Renouf, cadre dans l'industrie agroalimentaire, a créé en 2013 une fromagerie artisanale dans le centre Manche. Bien lui en a pris ! Ses fromages frais ne contiennent pas de stabilisant, ni d'arôme ou de conservateur. Ces recettes pauvre sen matières grasses pour un goût lacté et d'aromates plus marqué. Le produit se consomme de multiples façons : seul comme un fromage , en condiment avec des crudités, cuit dans des appareils type tarte ou bien simplement en toast.

      Prix Jeunes pousses : Fromages frais Pampa et duo d'olives. Petite fille de beurrier reconnu, Sophie Renouf, cadre dans l'industrie agroalimentaire, a créé en 2013 une fromagerie artisanale dans le centre Manche. Bien lui en a pris ! Ses fromages frais ne contiennent pas de stabilisant, ni d'arôme ou de conservateur. Ces recettes pauvre sen matières grasses pour un goût lacté et d'aromates plus marqué. Le produit se consomme de multiples façons : seul comme un fromage , en condiment avec des crudités, cuit dans des appareils type tarte ou bien simplement en toast.

    • Prix Praticité : Patipain, innovation élaborée par l'unité centrale de production du CHU de Rouen. Voilà un nouveau produit issu d'un parcours atypique, qui a l'avantage de répondre spécifiquement aux besoins des personnes atteintes d'Alzheimer ou de sénilité en milieu hospitalier. Enrichis ou non en protéines, les "Patipain" ressemblent à des crêpes mais n'en ont pas la composition. Ils ont un goût de sandwich et sont faciles à manger dans une logique de "manger mains". Du fait de ses qualités organoleptiques, l'innovation pourrait s'intégrer dans une offre snacking ou apéritive en dehors du milieu hospitalier.

      Prix Praticité : Patipain, innovation élaborée par l'unité centrale de production du CHU de Rouen. Voilà un nouveau produit issu d'un parcours atypique, qui a l'avantage de répondre spécifiquement aux besoins des personnes atteintes d'Alzheimer ou de sénilité en milieu hospitalier. Enrichis ou non en protéines, les "Patipain" ressemblent à des crêpes mais n'en ont pas la composition. Ils ont un goût de sandwich et sont faciles à manger dans une logique de "manger mains". Du fait de ses qualités organoleptiques, l'innovation pourrait s'intégrer dans une offre snacking ou apéritive en dehors du milieu hospitalier.

    • Prix Praticité : Frial Natural Cuisine. Voilà une innovation qui a connu un certain succès lors du Sial 2014. Le leader européen des produits surgelés prémium à marques de distributeurs a créé une gamme de produits naturels, sans OGM et sans conservateur. Des recettes gourmandes aux qualités nutritionnelles, avec des ingrédients tendance : kale, edamame, cranberries, graines de chia, graines d'azuki bio. Ces produits pratiques portionnables sont prêts en 5 minutes à la poêle ou au four micro-ondes.

      Prix Praticité : Frial Natural Cuisine. Voilà une innovation qui a connu un certain succès lors du Sial 2014. Le leader européen des produits surgelés prémium à marques de distributeurs a créé une gamme de produits naturels, sans OGM et sans conservateur. Des recettes gourmandes aux qualités nutritionnelles, avec des ingrédients tendance : kale, edamame, cranberries, graines de chia, graines d'azuki bio. Ces produits pratiques portionnables sont prêts en 5 minutes à la poêle ou au four micro-ondes.

    • Prix Art culinaire : Biscuits à la peau de lait - MéMé Meuh. La jeune entreprise créée par Marie-Laure Viret a une ambition : partager le bon goût des biscuits de sa grand-mère, qui étaient préparés avec les ingrédients de la ferme (lait, œufs et beurre). Résultat : un biscuit authentique sans conservateur, se démarquant par son fondant et son goût de peau de lait.

      Prix Art culinaire : Biscuits à la peau de lait - MéMé Meuh. La jeune entreprise créée par Marie-Laure Viret a une ambition : partager le bon goût des biscuits de sa grand-mère, qui étaient préparés avec les ingrédients de la ferme (lait, œufs et beurre). Résultat : un biscuit authentique sans conservateur, se démarquant par son fondant et son goût de peau de lait.

    • Prix Art Culinaire : "La Réserve du Boucher" de Socopa. Socopa Viande à Le Neubourg (27) a présenté une viande persillée, dotée d'un gras de couverture permettant une maturation en chambre froide. Une manière de révéler ses qualités organoleptiques naturelles au fil de l'affinage. 30 à 40 jours de maturation sont nécessaires.

      Prix Art Culinaire : "La Réserve du Boucher" de Socopa. Socopa Viande à Le Neubourg (27) a présenté une viande persillée, dotée d'un gras de couverture permettant une maturation en chambre froide. Une manière de révéler ses qualités organoleptiques naturelles au fil de l'affinage. 30 à 40 jours de maturation sont nécessaires.

"65 % des 80 produits primés depuis la création des Trophées normands de l'agroalimentaire en 2006 continuent leur vie dans les linéaires", rappelle Jacques Chevallier, président de la Chambre régionale d’agriculture, qui est à l'initiative de ce concours dont le palmarès 2016 a été révélé le 15 octobre dernier. Une belle performance quand on sait que 80 % des nouveaux produits ne tiennent pas deux ans en magasin. Car ce Trophée n'est pas qu'une célébration médiatique. 23 partenaires accompagnent les lauréats afin de sécuriser leur démarche d'innovation. Par exemple Business France. "Une entreprise innovante a dix fois plus de chances de se développer à l'export qu'une autre entreprise. C'est pourquoi nous sommes partenaires, avec l'idée de faciliter le lancement commercial et d'assurer la pérennité des produits régionaux sur leurs marchés, mais aussi de renforcer leur déploiement sur les marchés internationaux...".

Un produit sur deux retravaillé après l'intervention du jury

Pour la neuvième édition, plus de 70 produits candidats sont passés sous les fourches caudines d'un jury rassemblant seize structures, réparties en deux collèges : technologique et commercial. Tous les produits retenus ont fait l'objet d'une analyse qualitative auprès d'un panel de 60 consommateurs qui évaluent et classent les critères organoleptiques et d'un groupe de discussion rassemblant huit consommateurs. Les services Innovation et Sensoriel du centre Actalia jouent ici un rôle majeur. Les résultats ont été présentés à chaque entreprise lors d'un rendez-vous individuel, qui en moyenne, a amené un produit sur deux à être retravaillé. La mouture 2016 des Trophées a mis à l'honneur dix innovations dans les catégories suivantes : Praticité, Art culinaire, Jeunes Pousses, Gourmandie et Trophées 2016. Découvrez les lauréats en cliquant ici.

Process Alimentaire - Abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois