Ingrédients

Huile de palme : substitution ou filière durable ?

17 mars 2014 - Amélie Dereuder

Après deux ans de R&D, le célèbre Savane adopte une matière grasse à base de colza en substitution de l'huile de palme.

Avec la sortie de la nouvelle recette de son marbré, Jacquet Brossard persiste et signe dans sa volonté de retrait de l'huile de palme de ses gammes. Après deux ans de R&D, le célèbre Savane adopte une matière grasse à base de colza. Actuellement, 100% des pains de la marque Jacquet se passent d'huile de palme ainsi que 70% des produits des autres gammes. L'objectif est de supprimer cette matière grasse d'ici deux ans pour simplifier les étiquettes, mais surtout rassurer ceux qui se méfient de cet ingrédient. D'ailleurs, l'entreprise ne se prononce pas négativement sur l'huile de palme, mais note que 85% des consommateurs déclarent que la suppression de celle-ci renforce la confiance dans la marque.

Pourtant, le retrait pur et simple de cette matière grasse est une préoccupation principalement française. Par exemple, IOI Loders Croklaan, un des leaders des matières grasses composées, se félicite des bons résultats 2013 en Europe pour sa filière palme durable. Un tiers des ventes d'huile de palme sont certifiées RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil), et Ben Vreeburg, directeur développement durable du groupe, est confiant : « nous attendons une hausse continue de l'huile de palme certifiée RSPO en 2014. C'est dû à une conviction croissante que l'huile de palme durable est le meilleur choix d'achat. »

Un avis qui trouve aussi des partisans en France, l'Alliance Française pour une Huile de Palme Durable ayant signé le 27 février une charte d'engagement. Cette association est constituée de l'Ania (Association Nationale des Industries Alimentaires), Alliance 7, FNCG (Fédération Nationale des industries des Corps Gras), Cérélia, CSM, Ferrero, Givaudan France Arômes, Nestlé, Unilever, Vandemoortele et Carrefour, premier distributeur à soutenir cette charte. Ces entreprises et organisations veulent œuvrer pour l'utilisation d'une huile de palme durable. Elles se sont engagées, lors du salon de l'agriculture, à ce que celle contenue dans leurs produits soit 100% durable d'ici 2020. Lors de la création de l'Alliance, les membres avaient déjà promis d'utiliser 100% d'huile de palme certifiée par la RSPO d'ici 2015.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois