Ingrédients

Le rebaudioside A enfin autorisé !

8 septembre 2009 - Pierre Christen

Dès les prochaines semaines, Whole Earth Sweetener Company LLC, filiale de Merisant, va mettre sur le marché Pure Via, à base d’extraits de plante de Stevia, naturellement sucrée et sans calorie, susceptible de remplacer sucre ou édulcorants déjà existants sur le marché Crédit : DR

Les fabricants de boissons et d’aliments sucrés l’attendaient depuis plus d’un an. C’est finalement à l’issue du mois d’août que le gouvernement a autorisé l’emploi du rebaudioside A, un extrait de la plante naturellement sucrée Stevia rebaudiana, qui possède des propriétés édulcorantes remarquables tout en étant d’origine naturelle. L’arrêté en date du 26 août dernier et publié au Journal Officiel du 6 septembre 2009 autorise ce produit au pouvoir sucrant « environ 300 fois supérieur à celui du saccharose » tout en étant acalorique pour être employé « en tant qu’additif alimentaire (édulcorant) » à condition de contenir « au moins de 97% de rebaudioside A »

Le nouvel additif est autorisé depuis décembre 2008 aux Etats-Unis depuis l’obtention du statut GRAS (Generally recognized as safe), et dans nombre de pays en Amérique du Sud, en Océanie ou encore en Suisse, et aurait pu l’être bien plus tôt en France. Un décret rédigé par la DGCCRF était prêt fin 2008. Sauf que l’autorisation reposait sur les évaluations du comité mixte FAO/OMS d'experts des additifs alimentaires (Jecfa) qui ont intégré la famille complète des steviol glycosides, incluant le reb-A , mais aussi d’autres composés tels le rebaudioside C, le dulcoside A ou le stevioside. Ce projet d’arrêté allait à l’encontre de l’avis de l’Afssa du 11 septembre 2008, calqué sur le modèle de la FDA, et qui a considéré que seul l'emploi du reb-A de pureté supérieure à 97% ne présente pas de risque pour le consommateur. Le projet de la DGCCRF a suscité un second avis de l’Afssa en date du 16 décembre 2008, défavorable au projet d'arrêté d'autorisation de la famille entière, et soulignant que seul le reb-A a fait l'objet d'une évaluation scientifique. L’administration a revu sa copie. Dès lors, le nouveau projet d’autorisation centré sur le reb-A aurait pu sortir début juin. C’était sans compter des atermoiements techniques, qui ont donné lieu à un troisième avis de l’Afssa !

Les industriels ont donc eu le temps de se préparer à de nouvelles formulations. Whole Earth Sweetener Company LLC (Wesco), filiale du groupe Merisant, s’est associée avec la société PepsiCo, pour travailler ensemble au développement de la marque dans leurs catégories respectives. Wesco va mettre sur le marché Pure Via, lancé début 2009 aux Etats-Unis. L’autre grand fournisseur de reb-A au plan mondial est Cargill qui a noué un partenariat avec le groupe Coca-Cola.

L’arrêté autorise l’emploi du reb-A dans une série de produits à certaines doses maximales d’emploi. Reste pour les formulateurs la question de l’arrière goût (amertume et astringence) provoqué par l’ajout de l’édulcorant. Les principaux fournisseurs collaborent avec des aromaticiens en vue de conjuguer l’apport du reb-A à des notes masquantes (Lire Process alimentaire, juin 2009, p 55).

ELO Energies

ELO ENERGIES : 
PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE & DÉCARBONATION

● 6 webinaires animés par notre rédaction et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne