Ingrédients

Olmix s'implique dans le sans antibiotiques grâce aux algues

21 septembre 2015 - Amélie Dereuder

En juillet 2015, Olmix a annoncé la sortie de ses premiers poulets sans antibiotiques grâce aux algues. Le groupe continue dans sa lancée avec le programme « One Health Thanks To Algae » afin de lutter contre l’utilisation massive des antibiotiques dans l’élevage, des pesticides dans la production végétale et des additifs chimiques dans la production agroalimentaire. Crédit photo fotolia, © Peter Hermes Furian

Fêtant ses 20 ans et possédant une vingtaine de filiales, Olmix veut donner un nouvel essor à l'algue. En 2015, le groupe a multiplié les annonces : sortie des 500 000 premiers poulets 100 % sans antibiotiques grâce aux algues (Breizh Algae Chicken) en juillet, inauguration d'une nouvelle école dédiée aux applications pratiques des algues en agriculture (la Breizh Algae School), et développement du programme « One Health Thanks To Algae», utilisant des algues, des argiles (sepiolites, kaolinites, et bentonites) et des oligo-éléments.

Ce dernier vise à démontrer qu’il est possible de mettre en place une véritable logique de Nutrition‐Santé afin de lutter contre l’utilisation massive des antibiotiques dans l’élevage, des pesticides ou des insecticides dans la production végétale et des additifs chimiques dans la production agroalimentaire.

En effet, quelques experts pensent que la prochaine crise sanitaire mondiale pourrait bien être celle des bactéries résistantes aux antibiotiques. La surmortalité due aux infections par des bactéries antibiorésistantes pourrait être de 10 millions de morts par an dans le monde. L’Union européenne a déjà considérablement réduit le recours aux antibiotiques en élevage en interdisant leur usage en tant que facteurs de croissance.

Les antiobiotiques, c'est pas automatique

La demande d'aliments sans antibiotique va aussi croissante. En mars dernier, de grandes chaînes de restauration rapide aux Etats-Unis ont annoncé que d’ici deux ans toutes les viandes de poulets dans leurs restaurants seraient produites sans antibiotiques. En France, Cooperl a lancé des charcuteries issues de porcs élevés sans antibiotique sous sa marque Brocéliande. La semaine dernière, Fleury Michon a annoncé la sortie de sa nouvelle gamme avec Avril. De son côté, Olmix propose des solutions à base d'algues pour remplacer ces produits dans l'alimentation animale, ce qui a donc permis de réaliser des poulets sans antibiotiques en partenariat avec des éleveurs des Monts d’Arrées, dans le centre de la Bretagne. Pour se passer d'additifs et d'antibiotiques, Olmix mise sur les algues, riches en microéléments et en antioxydants, qui vont retenir les toxines et renforcer les défenses naturelles des animaux. Certains produits sont certifiés agriculture biologique.

Le groupe s'intéresse aussi à la nutrition humaine, en proposant des extraits d’algues pour réduire l’utilisation d’additifs chimiques et enrichir les aliments lors des transformations, salaisons, etc.

Olmix réalise 66 millions de chiffres d’affaires, dont 80% à l’international.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois