Ingrédients

Un programme de recherche pour améliorer la digestibilité des graines

Valorex, Terrena et Dijon Céréales se lancent dans un programme de recherche de 17 millions d'euros sur cinq ans. Le but est de concevoir des traitements innovants des graines pour les rendre plus digestes et assimilables, la création d’équipements de suivi et des formulations adaptées pour une utilisation optimisée dans la nutrition des animaux de rente. Les graines oléo-protéagineuses présentent une digestibilité de l’ordre de 25. Les méthodes cuisson-extrusion actuelles de Valorex portent la digestibilité à environ 60–65 %. La société présidée par Pierre Weill souhaite encore améliorer ce résultat de 25 à 35 %.

Le programme a aussi pour ambition de structurer la filière féverole, lupin, pois et lin, tout en sélectionnant des espèces adaptées aux territoires. Le projet est financé par le Programme d'Investissements d'Avenir, piloté par le Commissariat Général à l'Investissement (CGI) et opéré par BIP France (Banque Publique d'Investissement), à hauteur de 8 millions d'euros répartis pour 4 millions d'euros sous forme de subventions et 4 millions d'euros sous forme d'avances remboursables. Le reste est financé par moitié par Valorex (qui conduit le projet) et pour une autre moitié par Terrena et Dijon Céréales.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois