Ergonomie, inspection ou décontamination par ultra-violet… Les solutions nominées cette année aux Trophées de l’innovation du CFIA représentent les thématiques phares de la sécurité des aliments et du personnel.

CFIA 2021

CFIA 2021 : les trois nominés aux Trophées de l’innovation - catégorie QHSE

26 mai 2021 - Marjolaine Cérou

Ergonomie, inspection ou décontamination par ultra-violet, découvrez les solutions nominées cette année dans la catégorie Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement.

 

Le salon CFIA, qui se tiendra à Rennes du 9 au 11 juin prochain, fait cette année son grand retour. Et avec lui, les Trophées de l’innovation. Parmi les quatorze dossiers présentés dans la catégorie « Qualité, hygiène, sécurité et environnement », trois ont été présélectionnées par le jury. Entre ergonomie, inspection des soudures et décontamination par ultraviolet, ces solutions répondent à des besoins clefs de la filière pour assurer et renforcer la maîtrise de la sécurité des aliments et de la sécurité du personnel.

Engilico assure l’inspection des soudures par imagerie hyperspectrale

La solution d’inspection en ligne HyperScope d’Engilico contrôle les soudures des barquettes rigides, pots et des thermoformes scellés avec un film plastique ainsi que l’absence de contaminants susceptibles de créer des fuites d’emballages. Basé sur l’imagerie hyperspectrale (HSI), l’équipement permet d’obtenir des images avec un contraste élevé. Cette technologie donne en effet des centaines d’images, chacune contenant des informations d’une gamme de longueurs d’onde spécifique, y compris dans la région de l’infrarouge. Les différents matériaux peuvent ainsi être détectés de manière fiable en fonction de leurs propriétés spécifiques de transmission, de réflexion et d’absorption.

La solution permet ainsi de déceler toute inclusion jusqu’à 1 mm² sur la soudure des imprimés opaques avec de faibles contrastes. Ce qui reste jusque-là difficile pour les caméras de vision classiques.

Ce contrôle non-destructif garantit une inspection rapide à haute cadence (jusqu’à 160 ppm). La position, l’orientation et la zone de scellage des emballages sont reconnues automatiquement. Facile à installer, l’équipement peut être placé au-dessus d’un convoyeur existant.
Hall 10 - Stand G63

Knecht France renforce l’ergonomie avec un couteau à bout rond affûté

Issu d’un partenariat entre Knecht France, Agilit et le fabricant de couteaux Giesser, le Pack Koutoron inclut un couteau à bout rond affûté, son système d’affûtage dédié, ainsi qu’un accompagnement complet sur-mesure.
Doté d’un bout arrondi, le couteau breveté améliore l’ergonomie et réduit l’apparition des troubles musculo-squelettiques. Sa conception et son pouvoir de coupe élevé réduisent les efforts de résistance et le nombre de mouvements répétitifs à effectuer. La coupe sur la surface de la lame, sans à-coups liés à la pointe, évite en effet les micro-vibrations et les micro-lésions qui en découlent dans les articulations des épaules, des coudes, du dos, etc. Le couteau rentre facilement dans toutes les viandes (porc, bœuf, veau), ainsi que dans les poissons.

Argument supplémentaire, l'équipement supprime les risques liés aux piqûres à travers les cottes de mailles ce qui permet de réduire les accidents de travail. Sur un an de tests, les partenaires n'ont dénombré aucune piqûre à travers la maille. Ils ont comptabilisé une réduction de 33 % des accidents avec arrêts et une baisse de 78 % des accidents sans arrêt.
La station ergonomique dédiée assure un affûtage sécurisé et rapide qui garantit un pouvoir de coupe optimal tout au long de la vie du couteau qui a la capacité de résister à 65 affûtages, soit environ trois mois d’utilisation.
Hall 7 - Stand B4/C3

 

Un passe-plat décontaminant chez Dagard

Présenté par Dagard, le Sas’Labs est un passe-plat doté d’un système de décontamination des surfaces et objets par l’action de lampes à plasma froid émettant des UV-C. L’intérêt est de transférer du petit matériel (taille de 60 x 60 x 60 mm) entre différents locaux de classes différentes (laboratoires, salles blanches par exemple) tout en assurant la propreté et les écarts de pression. Grâce à sa technologie UV-C et sa composition en quartz/inox brossé, la solution désinfecte tout en protégeant les matériaux et le personnel. Le nombre de lampes est défini selon le besoin de décontamination, de même que les faces internes actives et la puissance à utiliser. L’efficacité du dispositif a été qualifiée par un laboratoire indépendant.

Les résultats montrent une uniformisation de l’irradiance sur toutes les faces du Sas’Labs comprise entre 0,1 et 2 mW/cm². Un objet placé à l’intérieur reçoit au minimum une dose de 60 mJ/cm² en 5 minutes d’exposition, soit plus de cent fois la dose létale pour le SARS-CoV-2.

Pour les spores de bactéries, une efficacité du traitement supérieure à 4 log en 15 minutes a été démontrée sur les surfaces exposées. Les études scientifiques ont été réalisées par le laboratoire DPHE Université Champollion d’Albi.
Hall 5 - Stand F37/E36

 

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois