Vie des IAA

Bien-être animal : une exploitation de canards des Pyrénées-Atlantiques mise en demeure

20 août 2020 - Marjolaine Cérou

Suite à la diffusion par l’association L214 d’une vidéo laissant apparaître des actes de maltraitance dans un élevage de canards des Pyrénées-Atlantiques, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, a demandé le mercredi 19 août à la préfecture de diligenter une enquête complète de l’état de l’exploitation. Sur place, les services ont confirmé certains manquements à la règlementation en vigueur. En complément, un vétérinaire a procédé le 20 août au matin à l’examen de l’état des animaux afin de prendre les mesures de sauvegarde nécessaires.

« Nous multiplions les contrôles pour protéger les animaux et prendre des mesures strictes afin que ces dérives inacceptables, mais isolées et individuelles, ne jettent pas le discrédit sur toute une profession à laquelle j’assure mon soutien et ma confiance. J’ai demandé aux services d’être extrêmement vigilants sur ces contrôles. Les suites de l’enquête seront communiquées en toute transparence », a déclaré Julien Denormandie.

Pour l’heure, le ministre a demandé à la préfecture une mise en demeure de l’exploitation située dans la commune de Lichos (64). Celle-ci pourra aboutir à la suspension d’activité. En parallèle, une procédure judiciaire a été ouverte. Le juge pourra alors imposer une interdiction de détenir des animaux en cas de délit et ordonner leur retrait.

De son côté, l’Interprofession du Foie Gras (Cifog) condamne fermement les conditions décrites par cette vidéo « qui ne reflètent en rien les méthodes de travail des éleveurs de la filière ». Le Cifog demande aux Pouvoirs publics d'imposer, suite à l’enquête, les mesures correctives, si nécessaire, et cela dans les plus brefs délais.

« Si les images présentées dans cette vidéo étaient confirmées lors de l'inspection par les pouvoirs publics, le Cifog dénoncera fermement cette situation qui ne peut jamais être tolérée et porte atteinte à toute la filière. C'est pourquoi conformément à la Charte de production du foie gras français, le Cifog se porterait partie civile dans le cadre d'une éventuelle procédure judiciaire engagée par l’État », annonce l’interprofession, qui rappelle que la production de foie gras est soumise à une règlementation stricte et régulièrement contrôlée par les services de l'État.

En 2019, 13 700 inspections ont été conduites au titre de la protection animale par les services du ministère.

 

Ateliers de l'Emballage

LES ATELIERS DE L'EMBALLAGE

Une journée sur le thème :  la fin programmée des plastiques à usage unique - Enjeux, perspectives, solutions

2 modes de participation au choix : 

Journée en présentiel le 1er décembre à Rennes
Version distancielle : le replay vidéo de la journée + toutes les présentations au format PDF