Fruits : la pénurie met en difficultés les fabricants

Suite à la sécheresse et aux fortes températures cet été en Europe, les fabricants de produits à base de fruits se retrouvent en situation de pénurie. Selon la Fédération des Industries d'Aliments Conservés (FIAC), les fruits se font donc rares sur le marché et mettent à mal la production des industriels.

La framboise est le fruit le plus impacté par les conditions climatiques difficiles : la chute des volumes s’est traduite par augmentation moyenne supérieure à 25% de son cours. Les approvisionnements estivaux en provenance des pays de l’Est (Pologne, Serbie) n’ont pas pu être compensés par d’autres origines européennes. Les approvisionnements qui se font dans l’hémisphère sud à contre-saison (Chili) ont quant à eux été pénalisés par l’évolution du cours du dollar en début d’année. La cerise est dans une situation identique avec des augmentations de 25 % et les fraises ont vu leur coût croître de 5 %. Le déficit en eau en Espagne a également impacté la production d’abricots dont le cours enregistre une augmentation de 5 à 10%, cette tendance étant aussi constatée sur la pêche avec une hausse entre 2 et 5%. De leur côté, les fruits exotiques, importés de l’hémisphère sud ont pris de plein fouet l’augmentation de la valeur du dollar américain cet hiver, faisant flamber le cours de la banane du Costa-Rica au-delà de 25% mais aussi celui de l’ananas (jusqu’à 10% pour les origines Costa-Rica et Thaïlande) et de la mangue.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois