Le chiffre d'affaires de Savencia progresse de 3%

9 mars 2020 - Stéphanie PERRAUT

Évalué à 5, 007 milliards d’euros, le chiffre d’affaires 2019 du groupe Savencia Fromage & Dairy progresse de 3 % par rapport à l’exercice précédent. Cette évolution résulte principalement d’une croissance organique de 2,8 %. Le résultat opérationnel courant 2019 de 192,1 millions d’euros croît de 14,5 millions d’euros (+ 8,2 %) en dépit d’un effet d’hyperinflation sur l’Argentine de -9 millions d’euros contre -0,7 millions d’euros en 2018. 

La marge opérationnelle courante (3,8 %) progresse légèrement sous l’influence des « autres produits laitiers » dont le taux de marge passe de 1,9 % en 2018 à 3,4 % en 2019. La marge des « produits fromagers » se contracte de 5,7 % à 4,8 %. 
Le résultat opérationnel progresse de 18,6 % pour atteindre 137,5 millions d’euros (2,7 % du chiffre d’affaires). Il prend en compte des charges et dépréciations d’actifs liées à la marque Modilac et à la fermeture de l’usine de Saint-Saviol (86) annoncée en 2019. Il reflète aussi la poursuite des réorganisations industrielles et opérationnelles initiées en 2018. 
Le résultat net (part du groupe) de 73,6 millions d’euros représente 1,5 % du chiffre d’affaires. Les équilibres financiers restent  maîtrisés avec un taux d’endettement net de 41,3 % des capitaux propres (hors éléments relatifs à la norme IFRS 16, qui fournit des indications sur la comptabilisation des contrats de location). 
Au vu de ces données, le conseil d’administration proposera à l’assemblée générale du 23 avril 2020 la distribution d’un dividende de 1,30 euro par action. 

La revalorisation du prix du lait se poursuit

En 2020, Savencia entend continuer sa démarche de valorisation du prix du lait payé pour les produits de grande consommation transformés et distribués en France. Pour preuve, le groupe a signé début mars avec l'enseigne Lidl un accord qui permet de revaloriser le prix payé aux éleveurs. Cet accord porte sur la totalité des volumes de produits laitiers à marque nationale distribués dans les supermarchés Lidl en France (soit l’équivalent de 115 millions de litres de lait). « La démarche de revalorisation des marques de distributeurs se poursuit aussi dans le même esprit », précise Antoine Autran, directeur général Europe de l’Ouest de Savencia. 
S’il est encore trop tôt pour conclure quant aux effets du coronavirus, le groupe s’attend cette année à un impact sur son activité, en particulier pour le secteur du « food-service ». Dans ce contexte, il entend préserver ses collaborateurs tout en poursuivant ses efforts de compétitivité afin d’assurer une croissance rentable. 
 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois